Avez-vous pensé à visiter Suwon ? Cette capitale de la province du Gyeonggi-do, à une heure seulement de Séoul, est une ville fortifiée du 16e siècle, qui offre de nombreuses attractions pour les personnes souhaitant s’éloigner de la capitale. Particulièrement connue pour sa forteresse, inscrite au Patrimoine Mondial Culturel de l’UNESCO depuis décembre 1997, elle est facilement accessible depuis Séoul par les transports en commun.

Pour profiter pleinement de votre visite, pensez à vous munir d’un “Combined Entrance Ticket”. C’est un pass au prix de 3500 wons (soit environ 2,85 euros), qui regroupe les entrées pour quatre attractions : la forteresse de Suwon Hwaseong, le palais temporaire Hwaseong Haenggung, le musée de Suwon et le musée de la forteresse de Suwon Hwaseong. Si vous deviez payer séparément chacune des quatre entrées, il vous en coûterait 6500 wons (environ 5,5 euros).

La forteresse Hwaseong

©Miss Kim

La forteresse qui entoure la ville historique de Suwon a été construite de 1794 à 1796 par le roi Jeonjo (1752-1800). Il voulait faire de ce lieu la nouvelle capitale de son royaume. Et dans le même temps, il souhaitait se rapprocher de la tombe de son père, le prince Jangheon (1735-1762).

De 5,7 km de long et de 4 à 6 mètres de haut, la forteresse a été construite grâce à des techniques avancées. Elle est caractéristique de ce qui se faisait de mieux à l’époque, avec des murs en pierre et en brique. Ces matériaux permettaient de mieux se défendre contre les flèches, les épées et les armes à feu.

La forteresse Hwaseong de Suwon est inscrite au Patrimoine culturel mondial de l’UNESCO depuis décembre 1997.

Prix de l’entrée plein tarif : 1000 wons (soit environ 80 centimes d’euro)

Le palais Hwaseong Haenggung

©Miss Kim

Ce palais construit en 1789 servait uniquement pour se reposer ou se réfugier en temps de guerre. Il était considéré comme le plus grand et le plus beau des palais temporaires de son époque, avec plus de 600 bâtiments. La plupart ont malheureusement été détruits lors de la période coloniale japonaise (1910-1945). Il accueille à nouveau du public depuis 2003.

Toute l’année, on y organise des activités et des représentations culturelles. Par exemple, on retrouve des jeux traditionnels, des collectes de sceaux, des essayages de costumes traditionnels, de la poterie etc. Il est également possible d’écrire un vœu et de l’accrocher autour d’un zelkova de plus de 600 ans, en espérant qu’il se réalise. On peut aussi admirer des représentations d’arts martiaux, de danse, de chant, des parades ou encore des spectacles pour enfant, comme des marionnettes ou de la magie.

Plusieurs dramas historiques ont été tournés dans l’enceinte du palais (Dae Janggeum, Yi San, The moon embracing the sun) ainsi que le film The King and the Clown.

Prix de l’entrée plein tarif : 1500 wons (soit environ 1,22 euros)

Le musée de Suwon

Calligraphie de Seong Sammun, un personnage officiel de la cour du roi Sejong / Wikipédia ©DR

Le musée de Suwon regroupe à la fois le musée de l’histoire de Suwon et le musée de la calligraphie coréenne.

Le musée de l’histoire de Suwon présente, comme son nom l’indique, l’histoire de la ville, de la préhistoire à nos jours. Il expose les objets du quotidien des habitants de la ville, selon les différentes époques. Les visiteurs peuvent même arpenter le marché de rue de Yeongdong des années 1960, grâce à une reconstitution grandeur nature.

Le musée de la calligraphie coréenne retrace l’histoire de la calligraphie en Corée. On y découvre bien sûr les différentes techniques d’écriture, mais on peut également admirer des calligraphies provenant de Chine et du Japon, ce qui permet de mieux saisir les différences artistiques entre ces trois pays.

Prix de l’entrée plein tarif : 2000 wons (soit environ 1,60 euros)

Fermeture le premier lundi de chaque mois.

Le musée Hwaseong de Suwon

©Miss Kim

Le musée Hwaseong de Suwon regroupe plusieurs salles qui illustrent le processus de construction de la forteresse Hwaseong, ainsi que les routes d’acheminement des matériaux et les méthodes de construction. Des maquettes et des figurines reconstituent les cérémonies de l’époque, notamment la cérémonie du soixantième anniversaire de la reine mère Hyegyeonggung Hong (la mère du roi Jeonjo). Une manière de découvrir, comprendre et revivre des scènes de la vie à l’époque Joseon.

L’extérieur du musée est également un lieu d’exposition, où sont installées les grues qui ont servi à la construction de la forteresse.

Prix de l’entrée plein tarif : 2000 wons (soit environ 1,60 euros)

Fermeture le premier lundi de chaque mois.

Obtenir et utiliser le Combined Entrance Ticket

Pour acheter ce pass (“Combined Entrance Ticket” ou “Integrated Ticket”), il suffit simplement de se rendre au guichet de l’un des quatre lieux précités. Le tarif adulte est de 3500 wons (soit 2,85 euros environ). Les jeunes de 13 à 18 ans bénéficient d’un tarif de 2000 wons (soit environ 1,60 euros) et le tarif enfant s’élève à 800 wons (soit 0,65 euro environ). On présente ensuite le pass au guichetier à chacune des entrées.

Attention : les musées de Suwon et de la forteresse Hwaseong sont fermés tous les premiers lundis de chaque mois. Par conséquent, il est impossible de se procurer le pass ce jour-là. De même, si un jour férié tombe le premier lundi d’un mois, le jour suivant est également fermé. Pensez à consulter la rubrique “Bien préparer son voyage” pour connaître les dates des jours fériés en Corée.

Comment se rendre à Suwon depuis Séoul

On y accède par la ligne 1 du métro ou encore par la ligne Bundang. À la station “Suwon”, prendre la sortie n°4. Un arrêt de bus se trouve juste devant l’hôtel Novotel Ambassador. Les lignes n°11, 13, 36 ou 39 desservent l’arrêt Paldalmun (5e arrêt), du nom de la porte principale située au sud, et point de départ de la balade.

Pour tout renseignement complémentaire, vous trouverez l’Office national du tourisme coréen là encore près de l’hôtel Novotel Ambassador. Les agents pourront vous renseigner et vous conseiller en anglais, et parfois même en français.

Les autres attractions de la ville

Il est également possible de visiter la forteresse de nuit, de participer à un atelier de tir à l’arc, ou encore de faire résonner la cloche Hyowon. De même, côté nourriture, Suwon propose des plats savoureux comme le galbi (plat de viande marinée avec de la sauce soja), le poulet frit ou encore le sundae (boudin coréen).

La ville de Suwon dépasse largement aujourd’hui les enceintes de la forteresse, et une foule d’activités vous attendent à l’intérieur ou à l’extérieur de ses murs. Pourquoi ne pas débuter votre visite par les attractions offertes par ce pass ? Il sera votre partenaire économique idéal. Bonne visite !

Partager :