Une journée à Ganghwado

L’île de Ganghwa est la cinquième île de Corée du sud par sa superficie. Située à moins de 2h de Séoul en transport en commun, elle fait partie de la métropole d’Incheon. L’intérêt de cette île à l’embouchure du fleuve Han est historique. En effet, l’histoire de cette île remonte de la préhistoire à nos jours. On y trouve, entre autres, des dolmens classés au patrimoine mondial de l’Unesco, des palais datant de la dynastie Goryeo (918-1392) et de la dynastie Joseon (1392-1910), et un observatoire de la paix, symbole de la division coréenne.

Pour en découvrir davantage sur l’histoire de l’île de Ganghwa, je m’y suis rendue le temps d’une journée. Je vous partage ma visite dans cet article.

De Séoul à l’île de Ganghwa

Je débute ma journée en prenant le bus 3000 depuis le quartier de Sinchon à Séoul. Il me dépose moins de 2h plus tard au terminal des bus de Ganghwa. N’ayant pas vraiment planifié cette journée de visite, je me rends à l’office du tourisme pour en connaître davantage sur l’île, ses lieux d’intérêt et les itinéraires possibles. Situé en centre-ville, l’office du tourisme est à vingt minutes de marche depuis le terminal des bus. Il est aussi possible de prendre le taxi ou le bus jusqu’à l’arrêt Jungang Market (en coréen « 중앙시장- Jungang Sijang »).

Un arrêt à l’office du tourisme

L’office du tourisme se trouve dans un bâtiment dont la façade peinte représente un ours et un tigre (difficile de le manquer !). Les locaux se trouvent à l’étage. C’est un centre d’information touristique et un centre culturel, dans lequel il est possible d’essayer des hanbok, les vêtements traditionnels coréens, et aussi de faire l’expérience de la réalité virtuelle. J’ai donc saisi l’occasion pour essayer un hanbok et vivre deux expériences en VR : du parapente et un train dans une mine. Attention au mal des transports, ça donne la nausée d’enchaîner les deux !

Comme j’ai quitté Séoul tard dans la matinée, je déjeune rapidement dans un petit restaurant près de l’office du tourisme avant de commencer les visites.

Office du tourisme de l'île de Ganghwado en Corée du Sud
Hanbok à l'office du tourisme, île de Ganghwado en Corée du Sud

En savoir plus sur l’office du tourisme
En coréen : 강화관광플랫폼 (ganghwa gwangwang peullaetpom)
Adresse : 430 Ganghwa-ro, Ganghwa-eup, Ganghwa-gun, Incheon
Horaires : ouverture du lundi au samedi de 10h00 à 18h00. Fermé pour Seollal et Chuseok.
Comment se rendre à l’office du tourisme ?
Depuis le terminal des bus de Ganghwa, prendre les bus numéros 14, 18, 20, 21, 23, 23A, 24, 25, 26, 27, 28, 30, 32, 33, 34, 39, 39A, 49 ou 62 puis descendre à l’arrêt Jungang Market (3 arrêts).

Le palais Yongheunggung

Après mon déjeuner, je débute les visites par le palais Yongheunggung qui se trouve à moins de 300 mètres de là.

L’histoire de ce lieu est celle d’un membre de la famille royale exilé qui grandit dans la pauvreté et devient roi du jour au lendemain.

La famille du futur roi Cheoljong (1831-1864) s’y était exilé en 1844 pour cause de trahison. Ils vivaient dans la pauvreté et le monarque en devenir n’avait reçu aucune éducation. Il n’était d’ailleurs pas destiné à devenir roi. Mais le roi Heonjong meurt sans héritier en 1849. La reine douairière Sunwon prend alors la décision de désigner Cheoljong pour succéder au trône et devenir le 25e roi de la dynastie Joseon.

La résidence est de taille modeste, composée de seulement trois parties : un hall intérieur, une annexe et un monument en pierre. Les toits des bâtiments étaient à l’origine en paille, mais ils ont été remplacés par des tuiles en 1853, lors de la 4ème année de règne du roi Cheoljon. L’ensemble devient le palais Yongheunggung, ce qui signifie « le palais de l’ascension du dragon ».

J’emprunte un escalier à l’arrière du palais et continue vers une sortie, je me retrouve alors en bas de l’entrée de l’église anglicane de Ganghwa. Ce sera ma prochaine visite.

Palais Yongheunggung, île de Ganghwado en Corée du Sud
Palais Yongheunggung, île de Ganghwado en Corée du Sud

En savoir plus sur le palais Yongheunggung
En coréen : 옹흥궁 (ongheunggung)
Adresse : 16-1 Dongmunan-gil 21beon-gil, Ganghwa-eup, Ganghwa-gun, Incheon
Horaires : Ouvert tous les jours de 9h00 à 18h00
Prix : gratuit.

Église anglicane de Ganghwa

L’église anglicane de l’ïle de Ganghwa se trouve juste derrière l’enceinte du palais. Construite en 1900, c’est l’église de style hanok la plus ancienne de Corée. Il suffit de monter les escaliers jusqu’à l’entrée du site pour enfin voir l’église. Son architecture atypique mélange des éléments architecturaux coréens et occidentaux. L’intérieur s’inspire des basiliques d’Europe occidentale et l’extérieur s’inspire des temples bouddhiques.

C’est une église surprenante. De l’extérieur, le bâtiment ressemble à un hanok avec un toit en tuile, mais une croix se trouve au sommet. L’église semble comporter deux étages, mais ce n’est qu’une illusion, il n’y en a qu’un seul. Le plafond est simplement plus haut. L’intérieur ne comporte aucun clou, les planches en bois s’emboitent comme dans un hanok.

Des messes d’une durée de 1h30 sont célébrées le dimanche à 7h, 9h et 11h.

Eglise anglicane, île de Ganghwado en Corée du Sud
Eglise anglicane, île de Ganghwado en Corée du Sud

En savoir plus sur l’église anglicane de Ganghwa
En coréen : 대한성공회 강화성당 (daehanseonggonghoe ganghwaseongdang)
Adresse : 10, Gwancheong-gil 27beon-gil Ganghwa-eup, Ganghwa-gun, Incheon
Horaires : Ouvert tous les jours de 10h00 à 18h00
Prix : gratuit.

L’Observatoire de la paix

Je me rends ensuite sur le site le plus éloigné de mon programme de visite, à l’Observatoire de la paix, pour en apprendre davantage sur la Corée du nord.

Je prends le bus devant l’office du tourisme. Le trajet longe des champs et des barrières de barbelés, ainsi que quelques tours de guet. De l’autre côté du rivage, on aperçoit les côtes nord-coréennes. Je peux enfin voir de mes propres yeux la séparation physique de la péninsule depuis la guerre de Corée (1950-1953).

Le bus marque l’arrêt en contrebas de l’observatoire, il suffit de traverser la route et de prendre la montée.

Contrairement aux visites de la zone démilitarisée (DMZ – Demilitarized zone) ou de Panmunjeom, possibles uniquement avec des tours organisés, la visite de l’Observatoire de la paix sur l’île de Ganghwa ne nécessite aucune réservation au préalable. Il suffit juste de s’y rendre par ses propres moyens et de payer son billet d’entrée.

L’Observatoire de la paix est un bâtiment de plusieurs étages composé de salles dédiées à l’observation de la Corée du nord qui n’est distante que de 2,3km, sur la rive opposée. Cette proximité rend l’observation à l’œil nu possible. Des jumelles sont également à disposition moyennant 500 wons (env. 0,40€).

Le bâtiment abrite un musée retraçant l’histoire des nombreuses guerres qui se sont déroulées sur l’île de Ganghwa depuis l’époque dite des Trois Royaumes (57 av. JC-668) jusqu’à la guerre de Corée (1950-1953). Sont également mises en avant des informations sur les relations entre le Nord et le Sud : provocations mutuelles, comparaison des forces militaires ou bien encore les différentes initiatives de rapprochements ou de réunification depuis 1945.

Tous les panneaux d’informations sont en coréen, mais des traductions en anglais sont disponibles en scannant les différents QR codes.

Il est également possible d’en apprendre plus sur la géographie de la Corée du nord, les droits de l’Homme, la politique et l’économie nord-coréenne, les arts, la langue, les fêtes traditionnelles et les cérémonies, qui diffèrent avec le sud de la péninsule.

Savez-vous par exemple qu’au football, les Sud-Coréens utilisent le mot « corner kick – 코너킥 » en anglais, alors que les Nord-Coréens utilisent un terme purement coréen « guseok chaki – 구석차기», qui signifie « donner un coup de pied dans le coin » ?

Le bâtiment abrite aussi le « Reunification Aspiration Hall », créé pour apporter du réconfort aux familles séparées et pour souhaiter une réunification pacifique. Les visiteurs peuvent y laisser un message et l’accrocher dans cette salle.

À l’extérieur, un autel a été érigé pour permettre aux familles ayant des proches ou ancêtres en Corée du nord de pouvoir célébrer les rites ancestraux tout au long de l’année.

Stèle commémorative, Observatoire de la paix, île de Ganghwado en Corée du Sud

Je prends ensuite le bus qui me ramène en face de l’office du tourisme pour ma dernière visite de la journée. Attention, l’attente du bus peut être longue, vérifiez les horaires indiqués à l’arrêt de bus ou à la billetterie de l’Observatoire.

En savoir plus sur l’Observatoire de la paix
En coréen : 강화평화전망대 (ganghwa pyeonghwajeonmangdae)
Adresse : 797 Jeonmangdae-ro, Yangsa-myeon, Ganghwa-gun, Incheon
Horaires : ouvert tous les jours de 9h00 à 18h00 (17h00 en hiver)
Prix : adultes, 2500 wons (env. 1,90€) ; ados, 1700 wons (env. 1,30€) ; enfants, 1000 wons (env. 0,75€) ; seniors (+65 ans), gratuit sur présentation d’un justificatif d’identité.
Comment se rendre à l’Observatoire de la paix ?
Prendre les bus numéros 26, 27 ou 28 et descendre à l’arrêt Peace Observatory (평화전망대 – Pyeonghwa Jeonmangdae).

Le site du palais Goryeo

Je me dirige vers le site du palais Goryeo, à 500 mètres de l’office du tourisme. Désigné site historique n°133 en 1964, ce site est un lieu majeur de l’histoire de la péninsule coréenne. Il a servi plusieurs fonctions à travers les siècles. D’abord, celle de palais royal lorsque le roi Gojong (1192-1259) déplaça la capitale du royaume Goryeo (918-1392) de la ville de Gaeseong (actuellement située en Corée du nord) sur l’île de Ganghwa en 1232. Ensuite, il est devenu le site du gouvernement local sous la dynastie Joseon (1392-1910) et il a servi de sanctuaire royal, de palais temporaire et de lieu de conservation des archives royales.

Situé en hauteur et offrant une vue qui surplombe la ville, il est composé de plusieurs bâtiments, dont des locaux gouvernementaux ou bien encore un clocher qui sonnait l’ouverture et la fermeture des portes de la forteresse de Ganghwa.

Le site que l’on visite aujourd’hui a été restauré en 1977 et 2003. Bien qu’il ne reste quasiment plus rien du palais d’origine, je trouve incroyable qu’il soit encore là et qu’il ait « vécu » tant de choses durant près de 800 ans.

Site du Palais Goryeo, île de Ganghwado en Corée du Sud
Site du Palais Goryeo, île de Ganghwado en Corée du Sud

En savoir plus sur le site du palais Goryeo
En coréen : 고려궁지 (goryeogungji)
Adresse : 394, Ganghwa-daero Ganghwa-eup, Ganghwa-gun, Incheon
Horaires : ouvert de 9h00 à 18h00.
Prix : adultes, 900 wons (env. 0,70€), seniors et mineurs, 600 wons (env. 0,45€)

Après cette dernière visite, je reprends le bus 3000 pour Séoul.

Honnêtement, ma journée aurait pu être mieux organisée, mais je m’y suis prise au dernier moment. Je suis arrivée sur l’île en fin de matinée et je devais retourner à Séoul en fin d’après-midi. J’ai néanmoins passé une journée très enrichissante, je suis contente d’avoir pris le temps de visiter quelques sites intéressants sur cette île. J’aurais voulu également visiter le site des dolmens de Ganghwa, qui est classé au patrimoine mondial de l’Unesco depuis l’an 2000. Ce sera pour une prochaine fois. D’ailleurs, l’île de Ganghwa regorge de nombreuses forts, chemins de randonnées, temples et églises et de paysages magnifiques qui ne demandent qu’à être visités, j’y retournerai !

Et vous, avez-vous déjà visité l’île de Ganghwa ? Quels sont les lieux qui vous intéressent sur cette île ?

L’île de Ganghwa en vidéo

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.