Une journée à Incheon

4.6
(5)

La ville métropolitaine d’Incheon à l’ouest de Séoul est la troisième ville la plus peuplée de Corée du sud, derrière Séoul et Busan. Cette ville côtière, qui accueille l’aéroport international du même nom, est composée de huit arrondissements. Elle propose de nombreuses activités, notamment dans l’arrondissement de Jung-gu : Chinatown, le village des contes de fées de Songwol-dong et l’île de Wolmi.

Dans cet article, je vous raconte ma journée de visite dans ce quartier particulier d’Incheon, un jour d’été.

Le Chinatown d’Incheon

Ce quartier est apparu avec l’ouverture du port d’Incheon au commerce international en 1883. La communauté chinoise s’est peu à peu installée et agrandie pour aujourd’hui offrir aux visiteurs un moment de dépaysement à une heure de Séoul. Chinatown se trouve juste en face de la sortie de la gare Incheon Station et accueille les visiteurs sous une immense arche, emblème que l’on retrouve dans de nombreux Chinatown à travers le monde. Vous ne le manquerez pas !

L'entrée du quartier Chinatown d'Incheon, en Corée du Sud

Passée cette arche, on retrouve de nombreux bâtiments de style « chinois » qui accueillent des restaurants, des boutiques ou des stands de street food.

La rue Samgukji présente des peintures murales en carreaux, qui évoquent les moments importants de la période des Trois Royaumes en Chine.

On y trouve également plusieurs lieux culturels, tels que le musée du jjajangmyeon, le centre culturel coréano-chinois (les deux photos ci-après), ou encore le Incheon Art Platform, un multiplexe qui accueille des artistes en résidence.

Le parc Jayu

Dans cette même zone, il est possible de visiter le parc Jayu (ou parc de la liberté). C’est le premier dit “de style occidental” en Corée du Sud.

L'entrée du parc Jayu à Incheon, en Corée du Sud

Ce coin de verdure offre une vue imprenable sur le port d’Incheon.

La vue sur le port d'Incheon, en Corée du Sud, depuis le parc Jayu

Gastronomie chinoise

De nombreux plats chinois ou coréano-chinois sont proposés dans les restaurants du quartier. Les plus connus sont le jjajangmyeon (nouilles à la sauce de soja noir), le tangsuyuk (porc à la sauce aigre-douce), le xiao long bao (ravioli fourré à la viande et aux légumes avec son bouillon), ou encore le hwadeok mandu (en anglais, fiery pot chinese dumpling). C’est une galette fourrée cuite sur les parois d’un four en forme de tonneau. Cette spécialité est proposée à la viande, à la patate douce, au potiron ou au haricot rouge, au prix de 2 000 wons l’unité (env. 1,50 euro). J’en ai acheté une au potiron pour le goûter, miam miam.

Restaurant Sim Ni Hyang à Incheon en Corée du Sud
Le restaurant Simnihyang, qui sert des hwadeok mandu.

Pour le déjeuner, je suis entrée dans un restaurant au hasard. Honnêtement, la plupart des restaurants propose des plats, des menus et des prix similaires. J’y suis allée avec un ami, on a donc pris un set pour deux comprenant deux bols de jjajangmyeon et un plat de tangsuyuk au prix de 15 000 wons (env. 11,20 euros). Les plats étaient bons, le service rapide et le personnel aimable.

Gastronomie chinoise dans le quartier d'Incheon, en Corée du Sud

Où manger dans le quartier Chinatown à Incheon ?

Gonghwachun (공화춘) : ce restaurant très célèbre sert des bols de jjajangmyeon depuis plus de 100 ans !
Adresse : 43 Chinatown-ro Jung-gu, Incheon (인천광역시 중구 차이나타운로 43 공화춘)

Simnihyang (십리향) : le seul et unique restaurant qui sert les hwadeok mandu, galettes cuites au four et remplies de viande hachée, de haricots rouges, de fromage, de légumes et de patates douces. Attention, l’attente peut être très longue !
Adresse : 50-2 Chinatown-ro Jung-gu, Incheon (인천광역시 중구 차이나타운로 50-2)

Le village des contes de fées de Songwol-dong

Juste à côté de Chinatown se trouve le village des contes de fées de Songwol-dong, qui vous accueille lui aussi sous sa propre arche. Là encore vous ne le manquerez pas.

Porte d'entrée du quartier de Songwol-dong à Incheon, en Corée du Sud

Ce quartier défraîchi, comme plusieurs quartiers similaires à travers le pays, est redevenu attractif grâce aux peintures murales qui égaient les murs des maisons et deviennent de vraies attractions pour les amateurs de photographie. Ici, le thème est : les contes de fée. On y trouve des peintures et des sculptures issues de contes populaires coréens, comme « Heungbu et Nolbu », mais également des contes étrangers, comme la Petite Sirène ou Pinocchio.

Fresque du quartier de Songwol-dong à Incheon, en Corée du Sud

L’île de Wolmi

À 15-20 minutes de marche de la gare se trouve l’île de Wolmi, célèbre pour ses attractions et ses restaurants nocturnes. Auparavant une île, elle est désormais rattachée fermement à la terre ferme.

Le parc Wolmi et son jardin traditionnel

Mais avant d’atteindre le parc d’attraction, j’ai fait un tour dans le parc Wolmi. Ce parc, avec son jardin traditionnel coréen, est le poumon vert de cette île qui a vu le débarquement des troupes sud-coréenne et onusienne lors de la bataille d’Incheon en 1950. Ouvert en 2001, il se trouve sur l’ancien site d’une base militaire américaine.

Parc Wolmi à Incheon en Corée du Sud

Une tour d’observation permet d’admirer l’île à 360 degrés. On y voit le port, le parc d’attraction et des bâtiments résidentiels.

Vue sur le port d'Incheon en Corée du Sud, depuis le parc Wolmi
Cet immense silo à grains en béton est entré dans le Guinness des records comme étant la plus grande peinture murale extérieure au monde !

Le parc d’attraction Wolmi

Le parc à thème Wolmi (Wolmi Thema Park) comprend de nombreuses attractions comme une grande roue, des manèges ou encore le célèbre « Disco Pang Pang », que l’on retrouve dans de nombreuses émissions de divertissement. Chaque attraction coûte entre 5 000 et 6 000 wons (entre 3,75 et 4,50 euros) pour tarif adulte et entre 4 000 et 5 000 wons (entre 3,00 et 3,75 euros) pour le tarif enfant.

Parc d'attraction Wolmi à Incheon en Corée du Sud
Parc d'attraction Wolmi à Incheon en Corée du Sud

De nombreux restaurants et cafés longent le parc en bord de mer. On trouve aussi des sculptures représentant le débarquement des troupes de la bataille d’Incheon.

Comment se rendre à Incheon depuis Séoul ?
Métro : ligne 1, arrêt Incheon Station, sortie n° 1, ou bien ligne Suin Bundang, arrêt Incheon Station, sortie n° 3.
Attention à ne pas prendre la ligne Arex, qui dessert l’aéroport !


Et voilà, pour une journée non loin de Séoul, pensez à Incheon, facile d’accès. Il n’y a pas que l’aéroport dans cette ville ;-).

D’ailleurs, Incheon, c’est aussi :

  • le nouveau quartier ultra-moderne de Songdo, ville intelligente et écologique ;
  • le Musée municipal d’Incheon ;
  • le Mémorial du débarquement ;
  • le Incheon Pentaport Rock Festival, le plus grand festival de rock et d’électro en Corée du Sud (fin juillet-débit août) ;
  • les grandes îles de la baie d’Incheon : Ganghwado, à l’atmosphère si particulière entre nature et histoire, Deokjeokdo, où il fait bon se baigner en été.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le sur Pinterest !

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Cliquez sur une étoile pour l'évaluer 🙂

Moyenne des notes 4.6 / 5. Nombre d'évaluations : 5

Aucune évaluation pour le moment. Soyez le premier à noter cet article !

Nous sommes désolées que cet article ne vous ait pas été utile.

Aidez-nous à l'améliorer !

Dites-nous comment nous pouvons améliorer cet article.

Laisser un commentaire