pavillon Gakhwangjeon temple Hwaeomsa

Dans le parc national de Jirisan se trouve l’un des plus beaux temples de Corée du Sud, le Hwaeomsa (prononcez hwa-eom-sa). Ce temple bouddhiste dit “de la guirlande florale” (hwaeom) est l’un des fleurons de l’ordre Jogye, l’école représentant le bouddhisme traditionnel coréen (c’est à cet ordre que l’on doit la création du programme Templestay). Posé à 250 mètres d’altitude au sud-ouest d’une vallée située entre les pics de Nogodan et de Banyabong, le temple Hwaeomsa est une parenthèse enchantée pour ceux qui recherchent le calme et la sérénité. Il se visite toute l’année avec autant de bonheur, que ce soit au printemps, pendant la floraison dorée des cornouillers mâles, ou encore à l’automne, lorsque les érables parent la forêt de mille feux.

Un temple bouddhique majeur

Le temple fut d’abord fondé en 544 par Yeongi Josa, un moine d’origine indienne, avant d’être restauré et agrandi par le moine Uisang à son retour de Chine vers 670. À la fin du 9ème siècle, alors que le royaume de Silla était sur le déclin, le moine Doseon acheva la construction du site, en ajoutant aux bâtiments existants des éléments décoratifs majeurs, dont la plupart sont aujourd’hui des trésors culturels d’importance. Le site fut à nouveau rénové en 943, selon les principes de la géomancie coréenne, puis il connut une période de relative tranquillité jusqu’en 1593, date à laquelle il fut presque entièrement détruit par les soldats japonais (Guerre d’Imjin). Sa restauration finale fut achevée en 1701 et le roi Sukjong en fit un temple majeur, dédié à la fois à la doctrine et à la méditation, à une époque où les deux écoles bouddhistes se disputaient la prééminence.

Hwaeomsa temple map

Plan du temple Hwaeomsa @Myu-Ri

Le chemin vers Hwaeomsa

Le chemin qui mène à Hwaeomsa longe une vallée qui porte le nom du temple et qui est parcourue par un cours d’eau rocailleux en contrebas. Il est long d’environ deux kilomètres. En marchant, sur la droite, on peut admirer une maison traditionnelle coréenne au toit de paille et son moulin à eau, tandis qu’à gauche, en approchant de l’entrée principale, on découvre de très nombreuses stèles.

Hwaeomsa stone

@%yu-Ri

L’accès se fait en montant des escaliers et en passant trois portes dont Iljimun, la porte principale. Attention, des gardiens féroces vous surveillent pendant votre passage ^^.

Iljumun Gate Hwaeomsa

La porte Iljumun @Myu-Ri

Hwaeomsa Pavilion

@Myu-Ri

Cheonwangmun Gate Hwaeomsa

Les gardiens de la porte Cheonwangmun @Myu-Ri

De trésors en trésors

Les trésors nationaux que l’on peut admirer à Hwaeomsa sont si nombreux qu’il est impossible de tous les citer. Toutefois lorsqu’on arrive sur le site et passée la dernière volée de marches, on découvre avec ravissement le superbe pavillon Gakhwangjeon (trésor national n° 67). Ce grand bâtiment en bois de deux étages posé sur du granit surplombe la partie nord-ouest de la grande cour intérieure. Il dépasse en taille la salle adjacente, Daeungjeon (trésor n°299), bien que celle-ci soit le sanctuaire principal du temple.

Les pagodes (trésors n°132 et 133) et la lampe de pierre (trésor national n°12) situées devant Gakhwangjeon ont été placées là par le moine Doseon, qui était un maître dans l’art du pungsu, la version coréenne du feng shui. Les lanternes en granit n’étaient pas utilisées à des fins d’éclairage, mais elles symbolisaient la lumière spirituelle de l’illumination bouddhiste irradiant dans les quatre directions cardinales.

pavillon Gakhwangjeon temple Hwaeomsa

Le pavillon Gakhwangjeon et la pagode de l’Est (trésor n°132) au premier plan @Myu-Ri

pavillon Daeungjeon temple Hwaeomsa

Le pavillon Daeungjeon et la lampe de pierre (trésor national n°12), vus depuis l’esplanade du Gakhwangjeon @Myu-Ri

Entre ces deux bâtiments et devant le petit pavillon Wontongjeon se trouve une pagode simple supportée par des lions (trésor n°300).

Lion Pagodo Wontonjeon Hwaeomsa temple

@Myu-Ri

Enfin, à l’arrière du pavillon Gakhwangjeon, sur un emplacement en hauteur, on peut admirer une pagode à trois étages soutenue par quatre lions entourant un moine, et devant laquelle se trouve la statue d’un autre moine debout, les mains jointes. Cette dernière représenterait le moine Yeongi, tandis que la première serait sa propre mère. Cette sculpture en pierre de l’époque Silla est, avec la pagode Dabotap du temple Bulguksa, l’une des mieux conservées de Corée du Sud.

Four Lion Three-story Stone Pagoda Hwaeomsa Temple

La pagode de pierre à trois étages et quatre lions (trésor national n°35) @Cultural Heritage Administration, Republic of Korea

Statues et peintures bouddhiques de toute beauté

Parmi les trésors de Hwaeomsa, on trouve également une large peinture bouddhique du 17ème siècle (trésor national n°301), qui représente Shakyamuni en train de prier, entourés de Bodhisattvas et de quatre rois gardiens.

Shakyamuni painting Hwaeomsa temple

@@Cultural Heritage Administration, Republic of Korea

Les murs en bois des pavillons du temple Hwaeomsa abritent également de belles peintures traditionnelles en parfait état. Seule une connaissance fine de l’art bouddhique permettrait de les apprécier pleinement, mais leurs couleurs chatoyantes et les paysages représentés suffisent à vous faire voyager dans une autre monde.

Hwaeomsa Buddhist Paintings

@Myu-Ri

Les statues dorées de Bouddha complètent la décoration particulièrement riche de ce temple perché dans les montagnes du sud de la Corée.

statue Buddha Hwaeomsa

@Myu-Ri

statue Buddha Hwaeomsa

@Myu-Ri

Pour terminer la visite, je vous invite à relire la page de mon carnet de voyage consacrée à cette superbe journée passée dans le Jirisan. En s’aventurant encore un peu plus au nord, on peut en effet visiter les ermitages Gucheungam (qui vous accueille en woofing pour faire du thé) et Seondeung Seonwon. Sans oublier les  chemins de randonnées qui parcourent cette si jolie vallée.

Pour vous y rendre

Adresse : 539, Hwaeomsa-ro, Masan-myeon, Gurye-gun, Jeollanam-do 

Transport : La gare de Gurye est accessible en train depuis Séoul (gare de Yongsan), en 3h40. Il vous faut ensuite prendre un bus pour la ville de Gurye-eup et descendre à Gurye-eup Bus Terminal. De là, un bus en direction de Hwaeomsa vous déposera à deux kilomètres de l’entrée du temple. Comptez ensuite 20 min à pied pour rejoindre le site. Préférez éventuellement le taxi qui peut vous emmener en 15 min jusqu’à l’entrée principale.

Prix des billets : adulte 3 000 wons, étudiant 1 600 wons, enfant 1 300 wons.

Partager :