L’automne coréen à Naejangsan

0
(0)

Naejangsan est réputé pour être l’un des plus beaux parcs nationaux de Corée du Sud à l’automne. Il est situé dans la province de Jeollabuk-do, à quatre heures de route de Séoul. Ce n’est pas une excursion que l’on peut facilement réaliser depuis la capitale, à moins d’avoir une voiture de location. Train et bus sont envisageables, si vous avez du temps devant vous.

Moi, j’ai choisi de passer par une agence touristique, pour pouvoir faire l’aller-retour dans la journée. J’ai pris un tour proposé par Trazy, un combiné à la journée qui me permettait de visiter Naejangsan quelques heures le matin, ainsi que la belle Jeonju dans l’après-midi. Je ne vous cache pas que c’était un peu fatiguant (huit de route aller-retour en plus des visites à pied), mais j’étais ravie de ce voyage organisé qui s’est parfaitement déroulé.

Beaucoup de monde à Naejangsan

Je l’avais lu, et c’est vrai : Naejangsan attire beaucoup de monde, étant l’un des sites les plus réputés de Corée pendant la saison dite danpung en coréen (l’été indien en quelque sorte). Il faut bien choisir son jour, si l’on veut voir le pic des feuillages d’automne, en général début novembre (j’y suis allée un 6).

Les voitures se garent assez loin du site, et des personnes sont là pour gérer le flux et vous indiquer où vous placer. Puis, à l’entrée proprement dite, vous avez le choix entre marcher sur deux kilomètres pour atteindre le temple, ou bien prendre le bus pour la modique somme de 1 000 wons (env. 70 centimes). C’est la solution la plus convenable, qui vous évite de trop vous fatiguer, sachant que vous pourrez redescendre à pied dans tous les cas (c’est même conseillé, je vous explique après pourquoi.). Il y a un peu d’attente, car ce sont des minibus, mais ça va assez vite dans l’ensemble, et vous gagnez du temps au final.

L'entrée du parc du Mont Naejangsan en Corée du Sud

Comme je le disais, il y a beaucoup de monde… Ce qui veut dire aussi, beaucoup de bruit ! Je ne vous cache pas que les hauts-parleurs qui crachaient de la musique populaire m’ont beaucoup gêné. Non seulement, c’était bruyant, mais c’était surtout très incongru. On ne s’attend pas à tout ce volume sonore quand on visite un parc national…

Le plan du parc du Mont Naejangsan en Corée du Sud
Ce plan de Naejangsan vous montre le temple et les sentiers de randonnée à parcourir pour faire le tour du parc.

Le temple de Naejangsan

La musique tend à s’adoucir quand on entre dans le temple. Pour être toutefois très vite remplacée par des litanies, provenant de hauts-parleurs invisibles. J’ai d’abord pensé qu’il s’agissait de prières bouddhiques, mais j’ai vite compris qu’on égrenait en fait une interminable liste de noms, j’imagine ceux de bienfaiteurs que le temple remerciait en les citant. Un peu pénible à la longue, parfois, ça a du bon de ne pas parler coréen ;-).

Bref, je ne dis pas cela pour vous décourager de venir à Naejangsan, mais pour vous prévenir que ce n’est pas un lieu de tout repos. Heureusement, on fait vite abstraction du bruit pour admirer les pavillons du temple dans leur bel environnement naturel.

Etang et fontaine du parc du Mont Naejangsan en Corée du Sud

L’entrée se fait en passant par une grande porte, gardée par quatre rois aux visages expressifs.

La porte des rois du parc du Mont Naejangsan en Corée du Sud
Statues de la porte des rois au Mont Naejangsan en Corée du Sud
De grands colosses aux visages menaçants…
Petites statues bouddhiques au Mont Naejangsan en Corée du Sud
et de petites statues aux visages souriants !

Le pavillon Daeungjeon, détruit par un moine pyromane

Le 5 mars 2021, on apprenait aux infos coréennes une bien triste nouvelle : le pavillon central de Naejangsan venait d’être réduit en cendres, et le coupable n’était autre qu’un moine qui séjournait là depuis trois mois. Bien que cela se soit passé après ma visite, qui a eu lieu en 2019, ça fait mal au cœur de savoir que le pavillon et la statue de Bouddha qu’il abritait sont partis en fumée. Voici quelques photos du site tel que j’ai pu le voir lors de ma visite.

Cloche du Mont Naejangsan en Corée du Sud
Pavillon et montagne rocheuse, Mont Naejangsan en Corée du Sud

Le parc de Naejangsan

Une fois la visite du temple terminée, je me suis baladée dans le parc, pour profiter des couleurs mordorées de l’automne. Des groupes étaient installés de-ci, de-là, certains pique-niquaient, d’autres profitaient juste de la nature.

Feuillage d'automne dans le parc du Mont Naejangsan en Corée du Sud
Feuillage d'automne dans le parc du Mont Naejangsan en Corée du Sud
Feuillage d'automne dans le parc du Mont Naejangsan en Corée du Sud

Comme je n’avais que deux heures devant moi avant de rejoindre mon groupe et de partir pour Jeonju, je savais que je n’avais pas le temps de prendre le téléphérique. Je le regrette un peu, car on dit que du haut de la montagne, la vue est sublime sur l’ensemble du parc.

Téléphérique du Mont Naejangsan en Corée du Sud
Le cable car, pour prendre de la hauteur.

Mais j’ai pu passer rapidement dans le centre touristique, qui propose quelques éléments d’animation ludo-pédagogiques, et même de la VR (réalité virtuelle).

Site d'information touristique, Mont Naejangsan en Corée du Sud
Site d'information touristique, Mont Naejangsan en Corée du Sud

Uhwajeong, une vision romantique

L’un des clous du spectacle à Naejangsan, c’est le pavillon circulaire Uhwajeong, dont la couleur bleue du toit, très froide, offre un contraste frappant avec la chaleur des couleurs environnantes. C’est un endroit éminemment romantique, et il est difficile de s’en détacher.

Pavillon Uhwajeong, Mont Naejangsan en Corée du Sud
Pavillon Uhwajeong, Mont Naejangsan en Corée du Sud

Mapple road

Pourtant, il est l’heure de partir, et je redescends doucement les deux kilomètres qui me séparent de mon chauffeur, en empruntant la célèbre Mapple road, ou Route des érables. Deux kilomètres à me promener sous des arbres aux couleurs flamboyantes. C’est à faire absolument ! Et parce que la descente est plus facile que la montée, c’est généralement pour cela qu’on finit la visite de Naejangsan en empruntant cette route arborée. Pour être sûr que la palette des rouges, orange et jaunes imprègne à jamais votre esprit subjugué ;-).

Mapple street (allée des érables), Pavillon Uhwajeong, Mont Naejangsan en Corée du Sud

Comment se rendre à Naejangsan ?
En coréen : 내장산국립공원 (Naejangsan gungnip gongwon)
Adresse : 936 Naejangsan-ro, Naejang-dong, Jeongeup-si, Jeollabuk-do (전라북도 정읍시 내장호반로 936)
Transports :
– En voiture : comptez 4h de route depuis Séoul.
– En train : prendre un train KTX à grande vitesse depuis la gare de Yongsan jusqu’à Jeongeup (40 000 wons, env. 29€, durée 1h35) , puis un bus local n°171 en direction de Naejansan Terminal. Terminez votre course jusqu’au parc en taxi (env. 10€ pour 11 km).
– En circuit organisé : comptez entre 30 et 40€, avec un départ vers 6h de matin depuis 2 ou 3 points de rendez-vous à Séoul.
Entrée libre et gratuite. Parking et bus payants.

J’espère que cet article vous aura donné envie de découvrir ce beau parc national qu’est Naejangsan. Qu’en pensez-vous ? Allez-vous l’inclure dans votre voyage en Corée du Sud ? Faites-nous part de vos projets en commentaire.


Cet article vous a plu ? Épinglez-le sur Pinterest !

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Cliquez sur une étoile pour l'évaluer 🙂

Moyenne des notes 0 / 5. Nombre d'évaluations : 0

Aucune évaluation pour le moment. Soyez le premier à noter cet article !

Nous sommes désolées que cet article ne vous ait pas été utile.

Aidez-nous à l'améliorer !

Dites-nous comment nous pouvons améliorer cet article.

Laisser un commentaire