Statue du Roi Sejong à Gwangwamun

Si notre alphabet a déjà eu droit à des ateliers-découvertes au sein d’espaces culturels, voire à des expositions temporaires, il n’a jamais eu les honneurs d’un musée à lui tout seul. Alors apprendre que le gouvernement coréen a inauguré hier son Musée du Hangeul, à la veille du jour férié consacré à l’alphabet coréen, est une chose surprenante pour la Française que je suis. Quand bien même j’aime écrire, je n’ai tout simplement jamais pensé à vouer un culte particulier à ces belles lettres qui nous viennent des temps anciens.

Un alphabet qui remonte au 15e siècle

Les Coréens, eux, sont très fiers de leur alphabet. Et ils ont de quoi. C’est une invention somme toute récente, puisqu’elle remonte au 15ème siècle de notre ère. Mais elle a permis au grand roi Sejong de promulguer en 1446 l’utilisation d’une écriture quasi scientifique composée de 28 caractères “qui seront facilement appris de tous et serviront aux usages quotidiens”, en remplacement des idéogrammes chinois que seuls les lettrés maîtrisaient. En passant à 25 lettres (14 consonnes et 11 voyelles) et en doublant cet alphabet d’une graphie syllabique, le hangeul ainsi né (le terme date du début du 20ème siècle) a contribué exceptionnellement à l’alphabétisation du pays.

Vue aérienne du Musée national du Hangeul ©DR

Des expositions permanentes et temporaires

Tout cela, et plus encore, vous l’apprendrez en parcourant les trois étages de ce musée séoulite qui ouvre ses portes au public aujourd’hui. Dans le hall des expositions permanentes, 700 objets sont exposés dont une version du Hunmin jeongeum (les vrais sons pour instruire le peuple), le premier “manuel” de hangeul. Dans les étages supérieurs, des expositions temporaires mettent face à face des œuvres d’art contemporaines et d’anciens artefacts, afin de montrer au public que loin d’être une relique, l’alphabet coréen reste une source d’inspiration inépuisable. Une bibliothèque, un musée pour les enfants et un “Hangeul Learning Center” à destination des étrangers complètent cette offre muséale entièrement gratuite.

Hall permanent du musée national du Hangeul ©Inside korea

Hall permanent du Musée national du Hangeul ©Inside korea

Pour vous y rendre

En coréen : 국립한글박물관
Adresse : 139, Seobinggo-ro, Yongsan-gu, Séoul
Transports : métro ligne 4, station Ichon, sortie n°2
Internet : le site web du musée est accessible en anglais.

Partager :