Une journée hors de Séoul

5
(5)

Séoul est la porte d’entrée en Corée du Sud et la mégalopole ne manque pas de lieux à visiter, mais le pays du matin calme ne se réduit pas uniquement à sa capitale. La Corée du Sud regorge de villes dignes d’intérêts, de lieux à découvrir et à visiter et de spécialités culinaires à savourer. Pour les visiteurs qui souhaitent se rendre dans d’autres villes, voici ma petite liste non-exhaustive de cinq villes à découvrir le temps d’une journée, facilement accessibles depuis Séoul.

Dans la province de Gyeonggi-do

Suwon

Suwon est la capitale de la province de Gyeonggi-do. Cette ville fortifiée du 16e siècle est inscrite au patrimoine mondial culturel de l’UNESCO depuis 1997. Les activités culturelles sont nombreuses et la ville propose même un bon plan pour la visiter sans trop débourser. À Suwon, remontez ainsi le temps et partez à la découverte de la culture de la dynastie Joseon.

Bon plan 

Pour visiter les attractions de Suwon de manière économique, la ville propose un pass pour profiter de quatre attractions au prix de 3 500 wons (env. 2,50 euros), le « Combined Entrance Ticket » ou “Integrated Ticket ». Ce pass comprend les entrées pour la forteresse de Suwon Hwaseong, le palais temporaire Hwaseong Haenggung, le musée de Suwon et le musée de la forteresse Suwon Hwaseong. Ces visites sont des incontournables pour découvrir l’histoire de cette ville fortifiée.

Pour en savoir plus sur ce pass, les différentes attractions et surtout comment l’obtenir, retrouvez toutes ces informations dans mon article Bon plan pour Suwon : visitez la ville fortifiée pour 3 500 wons.

Haenggung-dong

Ce quartier des années 1980, situé au centre de la forteresse, propose aux visiteurs une balade au milieu de fresques murales colorées. Il a été redynamisé et rafraichi grâce à des œuvres artistiques, comme on en trouve aussi dans différentes villes de la péninsule. Cette visite invite à une promenade calme, relaxante, hors des sentiers battus.

Suwon Haenggung-dong mural village

Pour en savoir plus sur l’histoire de ce quartier et où il se trouve, ne manquez pas l’article de Myu-ri, Haenggung-dong : le village aux fresques murales de Suwon.

Festival culturel de Hwaseong à Suwon

Pour retourner à l’époque Joseon (1392-1910) et découvrir les festivités et spectacles de cette époque, le meilleur moment pour visiter la ville de Suwon est certainement durant le festival culturel de Hwaseong. Au début de l’automne, durant trois jours, de nombreux spectacles et activités sont organisés pour honorer le roi Jeongjo (1752-1800). Sont inclus au programme la visite du palais Hwaseong Haenggung de nuit, la parade du tombeau du roi Jeongjo, la reconstitution du soixantième anniversaire de la reine mère et des performances artistiques et culturelles, le spectacle d’archerie et la cérémonie de clôture.

Pour en savoir davantage sur ce festival, revivez l’expérience de Myu-ri dans cet article Festival culturel de Hwaseong à Suwon.

Gastronomie locale

Les spécialités culinaires de la ville de Suwon sont le poulet frit, le sundae (boudin fourré aux vermicelles de patate douce et légumes) et le galbi (viande marinée de bœuf ou porc cuite ou grillée).

Comment se rendre à Suwon ?
Durée du trajet depuis Séoul : entre 1h et 1h10
Descendre à l’arrêt « Suwon Station » sur les lignes 1 ou Bundang du métro, prendre la sortie n°4. Un arrêt de bus se trouve juste devant l’hôtel Novotel Ambassador. Les lignes de bus n°11, 13, 36 ou 39 desservent l’arrêt « Paldalmun » (5e arrêt), du nom de la porte principale située au sud, et point de départ de votre balade.

Incheon

La ville métropolitaine d’Incheon, troisième ville du pays, offre de nombreuses activités à ses visiteurs, en particulier dans l’arrondissement de Jung-gu, où le dépaysement est garanti.

Chinatown

Ce quartier, apparu avec l’ouverture au commerce international en 1883, est composé de nombreux restaurants proposant des spécialités culinaires chinoises et des stands de street food, ainsi que des lieux culturels comme le musée du jjajangmyeon ou le parc Jayu.

Porte d'entrée de Chinatown à Incheon en Corée du Sud

Les spécialités culinaires de Chinatown sont le jjajangmyeon (nouilles à la sauce de soja noir), le tangsuyuk (porc à la sauce aigre-douce), le xiao long bao (ravioli fourré à la viande et aux légumes avec son bouillon) et le hwadeok mandu (galette fourrée cuite sur les parois d’un four en forme de tonneau).

Hwadeok mandu.

Songwol-dong

Ce quartier, autrefois défraîchi, est situé à deux pas de Chinatown. Aujourd’hui, il attire de nombreux amateurs de photographie, grâce à ses peintures murales et ses sculptures qui ont pour thème les contes coréens et occidentaux.

L’île de Wolmi

Ce lieu n’est désormais plus une île, car elle est reliée à la terre ferme. On y trouve deux parcs complètement différents : un parc et un parc d’attraction. Dans le parc Wolmi, on trouve un jardin traditionnel et une tour d’observation. Il fait bon se promener sous l’ombre des arbres et être entouré de végétation. Le parc d’attraction Wolmi est constitué de mythiques attractions sur lesquelles les sensations fortes sont garanties.

Parc d'attraction Wolmi à Incheon en Corée du Sud

Pour découvrir ces trois lieux et organisez vos visites sur une journée, je vous propose de me suivre sur cet article Une journée à Incheon.

Comment se rendre à Incheon ?
Durée du trajet depuis Séoul : entre 1h et 1h30
Descendre à l’arrêt « Incheon Station » des lignes 1 ou SuinBundang du métro, puis prendre la sortie n°3. Vous ne manquerez pas d’apercevoir une immense arche qui marque l’entrée de Chinatown à la sortie de la gare.

Dans la province de Gangwon-do

Sokcho

Cette ville de la province de Gangwon-do, située entre la montagne et la mer, est le lieu idéal pour admirer de jolis paysages et se ressourcer à tout juste 2 ou 3 heures de Séoul.

Randonnée au mont Seorak

C’est une activité très populaire qui allie sport, nature et jolis paysages, en particulier à l’automne, lorsque les feuilles changent de couleur. Pour les moins sportifs, un téléphérique se trouve au pied du temple Sinheungsa et mène jusqu’à la forteresse Gwongeumseong, d’où l’on peut admirer une vue magnifique sur la montagne et les alentours.

Les spécialités culinaires au pied du téléphérique sont le jeon (galette de fruits de mer, pomme de terre ou kimchi) et le sanchae bibimbap (riz aux herbes des montagnes).

Balade sur la côte de Sokcho

Pour une balade tranquille et de découverte, la côte de Sokcho offre de nombreuses activités comme la plage, le village Abai et ses gaetbae (embarcation fluviale tirée à la corde), le phare observatoire de Sokcho ou encore les pavillons Yeonggeumjeong.

Pavillon Yeonggeumjeong.

Les spécialités culinaires du village Abai sont l’abai sundae (calamar fourré) et le naengmyeon (soupe froide de nouilles au sarrazin).

Abai sundae.

Comment se rendre à Sokcho ?
Durée du trajet depuis Séoul : de 2h10 à 3h
Prix : de 14 600 wons (env. 10,20 euros) à 27 000 wons (env. 19,70 euros)
Prendre un bus intercité pour la ville de Sokcho depuis le terminal des bus de Dong Seoul (métro ligne 2, arrêt « Gangbyeon », sortie n°4).
Les prix et durées de trajet varient selon le type de bus, l’horaire et le trajet emprunté.

Gangneung

Cette ville côtière accessible par le train à grande vitesse KTX en moins de 2 h est riche en histoire, culture et plages. La ville a même accueilli les épreuves de hockey sur glace, de curling et de patinage aux Jeux olympiques et paralympiques de Pyeongchang en 2018. C’est le lieu idéal pour passer une journée relaxante en bord de mer.

La gare et la plage de Jeongdongjin

Ce sont deux sites uniques et originaux. La gare de Jeongdongjin est la gare la plus proche de la mer au Guiness des records et le Sun Cruise Resort est un complexe hôtelier en forme de navire de croisière. De plus, la plage de Jeongdongjin est connue pour ses jolis levers de soleil, surtout celui du Jour de l’An. Des milliers de personnes s’y rendent pour commencer en beauté la nouvelle année.

La plage de Jeongdongjin.

La résidence Seongyojang

Ce site est composé de hanok très bien conservés et a accueilli de nombreux poètes et artistes de Joseon.

Ojukheon et le musée municipal

C’est la résidence aristocratique qui a vu naître deux figures emblématiques coréennes : Shin Saimdang (1504-1551) et son fils Yulgok Yi I (1536-1584). On les retrouve respectivement sur les billets de 50 000 wons et 10 000 wons. Le musée municipal se trouve en son sein.

Résidence Ojukheon à Gangneung
La statue de Yulgok Yi I, enfant prodige et grand érudit confucéen.

La plage Anmok et ses cafés

C’est une plage avec une forêt de pins où de nombreux cafés ont vue sur la plage et la mer, parfait pour une pause relaxante.

Les spécialités culinaires de Gangneung sont le ongsimi (soupe de boulettes de pomme de terre), chodang dubu (tofu) et les plats de fruits de mer et de poisson cru.

Je vous présente les différents lieux cités ci-dessus dans mon article Une journée à Gangneung.

Comment se rendre à Gangneung ?
En train KTX depuis la gare de Séoul (métro lignes 1, 4, Gyeongui jungang et Arex) :
Durée du trajet : 1h57
Prix : 27 600 wons (env. 20,10 euros)
– En bus * :
— Depuis le terminal des bus express de Seoul (métro lignes 3, 7 ou 9, arrêt « Express Bus Terminal ») :
Durée du trajet : 2h50
Prix : de 15 200 wons (env. 11 euros) à 34 900 wons (env. 25,50 euros)
— Depuis le terminal des bus intercités de Dong Seoul (métro ligne 2, arrêt « Gangbyeon », sortie n°4) :
Durée du trajet : de 2h20 à 2h50
Prix : de 14 100 wons (env. 10,30 euros) à 22 200 wons (env. 16,20 euros)
* Les prix et durées de trajet varient selon le type de bus, l’horaire et le trajet emprunté.

Dans la province de Jeollabuk-do

Jeonju

La capitale de la province de Jeollabuk-do est connue pour son histoire et sa cuisine, et plus spécifiquement pour son village hanok et son bibimbap.

Le village hanok

C’est là que se trouve les maisons traditionnelles coréennes, le sanctuaire Gyeonggijeon et le musée des portraits des rois, la cathédrale catholique Jeondong, la porte Pungman et les pavillons Omokdae et Imokdae.

Rue commerçante de Jeonju, en Corée du Sud

Il est également possible de s’essayer à de nombreuses activités artisanales, comme la fabrication du hanji (papier coréen) ou encore de louer un hanbok (vêtement traditionnel).

Les spécialités culinaires de Jeonju sont le bibimbap, le hanjeonshik (repas traditionnel avec de nombreux plats d’accompagnement), le kkongnamul gukbap (bouillon de pousses de soja avec du riz) et le choco pie de Jeonju (génoise au chocolat fourrée à la crème fouettée et confiture et enrobée partiellement de chocolat).

© Jacques Beaulieu / Flickr

Comment se rendre à Jeonju ?
En navette :
Durée du trajet : 3h env.
Prix : 10 000 wons (env. 7,30 euros)
Prendre la navette « Jeonbuk Shuttle Bus ». C’est une navette exclusivement dédiée aux étrangers qui permet de se rendre directement de Séoul à Jeonju. Ce mode de transport est très pratique et s’arrête près du village hanok. Ce service est disponible uniquement les vendredis, samedis et dimanches, et le passeport est requis pour vérification. Pour en savoir plus, je vous renvoie à mon article La navette pour le village hanok de Jeonju, dans lequel je vous explique comment profiter de cette offre.
En bus:
— Depuis le terminal des bus express de Séoul (métro lignes 3, 7 ou 9, arrêt « Express Bus Terminal ») :
Durée du trajet : 2h40
Prix : 13 800 wons (env. 10 euros
— Depuis le terminal des bus intercités de Dong Seoul (métro ligne 2, arrêt « Gangbyeon », sortie n°4) :
Durée du trajet : 2h50
Prix : de 15 300 wons (env. 11,20 euros) à 26 800 wons (env. 19,50 euros)
À l’arrivée au terminal des bus intercités ou express de Jeonju (les deux terminaux sont proches l’un de l’autre), prendre le bus 5-1 jusqu’à l’arrêt « Jeondong Catholic Cathedral – Hanok Village » (6e arrêt) qui vous déposera près de la porte Pungman et de la cathédrale Jeondong.
En train KTX depuis la gare de Séoul (métro lignes 1, 4, Gyeongui jungang et Arex) :
Durée : 1h35
Prix : 34 600 wons (25,20 euros)
À l’arrivée à Jeonju, à la sortie de la gare, vous trouverez de nombreux bus qui mènent au village hanok. Vous pouvez prendre l’un des bus suivants (liste non exhaustive) jusqu’à l’arrêt « Jeondong Catholic Cathedral – Hanok Village » : 79, 119, 508, 536, 542, 545, 546, 806, 817, 871 ou encore 872.

Il y a tant à découvrir et de lieux à visiter en Corée du Sud, ce serait dommage de se limiter uniquement à Séoul. J’espère que cet article vous a donné envie d’explorer quelques villes provinciales et vous aidera pour préparer une prochaine excursion au Pays du Matin Calme.

Si vous pensez que d’autres villes mériteraient d’apparaître dans cet article, dites-le nous en commentaire !

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Cliquez sur une étoile pour l'évaluer 🙂

Moyenne des notes 5 / 5. Nombre d'évaluations : 5

Aucune évaluation pour le moment. Soyez le premier à noter cet article !

Nous sommes désolées que cet article ne vous ait pas été utile.

Aidez-nous à l'améliorer !

Dites-nous comment nous pouvons améliorer cet article.

Laisser un commentaire