Anmok Beach Gangneung

Gangneung est une jolie ville côtière de la province de Gangwon-do, située sur le flanc oriental de la péninsule sud-coréenne et des monts Taebaek. Avec plus de 210 000 habitants, et s’étendant sur une superficie de 1 040 km², Gangneung est réputée pour son histoire, sa culture et ses plages aux eaux turquoises. C’est souvent depuis Gangneung que nous parviennent les premiers clichés pris lors du premier lever de soleil de l’année. Pendant les Jeux olympiques et paralympiques de Pyeongchang de 2018, la cité a accueilli les épreuves de hockey sur glace, de curling, et de patinage. Elle a aussi abrité le village des athlètes et le centre de presse.

La ville ne manque pas de lieux à découvrir, ce qui nécessite de rester plusieurs jours sur place. Mais si, comme moi, vous ne disposez pas de beaucoup de temps, je vous propose de suivre mon programme, réalisable sur une seule journée.

En route pour la fameuse plage de Jeongdongjin

Gare KTX de Gangneung
Partie de Séoul en KTX et arrivée à Gangneung deux heures plus tard, ma première destination a été la plage de Jeongdongjin et sa gare. Ces deux lieux très connus se trouvent au sud de la ville, à environ 35 minutes en bus depuis la gare de Gangneung. La route qui y mène longe la côte : la vue est magnifique, mais ça secoue ! Cette route passe également devant le parc de la réunification (Tong’il park), qui expose plusieurs navires de guerre en plein air.

Parc de la réunification de Gangneung

Après avoir traversé quelques pâtés de maisons, la gare de Jeongdongjin apparaît bien vite, à proximité de la plage du même nom. Cette gare est toujours en service, même si aujourd’hui, il n’y a que quelques trains qui s’y arrêtent quotidiennement. Il est tout à fait possible de traverser les voies pour admirer la mer de plus près, donc n’oubliez pas d’être prudents quand même ^^.

La gare de Jeongdongjin est citée dans le Guinness des records, pour être la plus proche de la mer !

Gare de Jeongdongjin à Gangneung

Rejoignez maintenant la plage de Jeongdongjin et le Sun Cruise Resort : ressortez de la gare et longez la route vers le sud sur quelques centaines de mètres. La plage n’est pas très grande (250 mètres environ), mais on y trouve plusieurs sculptures, dont un sablier construit en 1999, qui symbolise le souhait d’un avenir meilleur, dans la paix et la coexistence. Au loin, les emblématiques bateaux-hôtels de Jeongdongjin sont des répliques de navires de croisière existants. Perchés sur la falaise, on les dirait prêts à prendre la mer.

Gangneung Jeongdongjin beach

Gangneung Jeongdongjin beach

Le sablier de la paix.

Sun Cruise Resort

Le Sun Cruise Resort est un complexe hôtelier, d’où l’on peut soi-disant admirer “le plus beau coucher de soleil au monde”.

Gangneung Jeongdongjin beach

La saison balnéaire commence début juillet, mais il est possible de se baigner dans les eaux claires et turquoises dès le mois de juin. Cependant, les Coréens attendent sagement l’ouverture officielle des plages, et si vous vous risquez dans l’eau, vous serez bien les seuls ^^ ! L’été, les plages de Gangneung sont noires de monde. C’est normal, elles sont parmi les plus belles de la péninsule.

Retour vers le passé : Seongyojang et Ojukheon

Revigorée par les embruns, je me dis qu’un peu de culture s’impose. Je décide de retourner à la gare de Gangneung pour me rendre à Seongyojang. Les bus ne sont pas fréquents, je choisis donc de prendre un taxi pour ne pas perdre trop de temps : en moins de 10 minutes, et pour 4 600 wons (env. 3,50 euros), j’arrive à bon port.

La résidence Seongyojang

Ayant appartenu à une riche famille venue s’installer à Gangneung il y a plus de 300 ans, la résidence Seongyojang est parfaitement située selon la géomancie coréenne : un point d’eau à l’avant – le lac Gyeongpo – et des montagnes à l’arrière. (N. B. : si vous voulez en savoir plus sur le pungsu, lisez notre article sur la construction des hanok).

La résidence aristrocratique de Seongyojang à Gangneung

La résidence Seongyojang à Gangneung

Le site est très bien conservé, et fait partie du patrimoine national culturel folklorique de Corée du Sud. Il a accueilli de nombreux poètes et artistes à l’époque de la dynastie Joseon, et il continue d’accueillir des événements artistiques et littéraires. La résidence a toujours été la plus grande en taille, juste après les palais royaux. Elle possède plusieurs bâtiments, chacun ayant une fonction spécifique, et les maisons aux toits de tuiles coexistent avec celles en terre et en paille.

La résidence Seongyojang à Gangneung

La résidence Seongyojang à Gangneung

Les onggi, des jarres en terre cuite qui permettent la fermentation du kimchi.

La résidence Seongyojang à Gangneung

La résidence Seongyojang à Gangneung

La résidence Seongyojang à Gangneung

La résidence Seongyojang à Gangneung

Adresse : 63 Unjeong-gil, Gangneung-si, Gangwon-do

Ouverture : de 9h à 18h (mars à octobre) ; de 9h à 17h (novembre à février)

Prix : adultes, 5000 wons (env. 3,90 euros) ; étudiants, 3000 wons (env. 2,30 euros); enfants, 2000 wons (env. 1,60 euros)

Ojukheon et le musée municipal

Ojukheon, une autre résidence aristocratique, se trouve à seulement 15 minutes à pied de Seongyojang. Je choisis de marcher et de traverser le parc écologique de Gyeongpo et ses magnifiques champs de cosmos. Nous sommes début octobre, la floraison est superbe.

Les cosmos du parc écologique de Gyeongpo

Le terme de “Ojukheon” signifie “la maison des bambous noirs”. En effet, cette demeure a été construite au cœur d’une forêt de bambous noirs, au début de la dynastie Joseon. Elle a gardé intacte son architecture d’origine, ce qui lui a valu d’être désignée trésor national n°165 en 1963.

Résidence Ojukheon à Gangneung

La résidence a vu naître deux figures emblématiques coréennes, que vous avez sûrement déjà vu si vous avez déjà eu des wons entre les mains : Shin Saimdang (1504-1551), une artiste-peintre, apparaît sur les billets de 50 000 wons. Son fils Yulgok Yi I (1536-1584), philosophe, sur ceux de 5 000 wons.

Résidence Ojukheon à Gangneung

La statue de Yulgok Yi I, enfant prodige et grand érudit confucéen.

Ojukheon n’est pas que la maison dans laquelle ces deux grands personnages historiques ont vécu. C’est aussi l’emplacement du musée municipal de Gangneung. Une grande partie de leurs œuvres y est exposée, mais on retrouve également des artefacts de la région, comme des peintures et des céramiques.

Résidence Ojukheon à Gangneung

Résidence Ojukheon à Gangneung

Musée Ojukheon à Gangneung

Musée Ojukheon à Gangneung

Musée Ojukheon à Gangneung

Musée Ojukheon à Gangneung

Les billets de 50 000 et 5 000 wons, qui commémorent Shin Saimdang (à droite) et Yulgok Yi I (à gauche)

Adresse : 24, 3139 beon-gil, Yulgok-ro, Gangneung-si, Gangwon-do

Ouverture : de 8h à 18h30 en été; de 9h à 18h en hiver (fermeture de la billetterie une heure avant la fermeture du site).

Prix : adultes, 3 000 wons (env. 2,30 euros), adolescents, 2 000 wons (env. 1,60 euros); enfants, 1 000 wons (env. 0,80 euros). Gratuit pour les plus de 65 ans.

La plage Anmok et ses cafés

Pour ma dernière destination de la journée, la plage Anmok et ses cafés, je reprends le taxi (20 min de course pour 7 800 wons, env. 6 euros). Les quelques centaines de mètres avant d’arriver à la plage sont superbes : la route qui y mène est bordée d’une forêt de pins.

Anmok Beach à Gangneung

Gangneung Anmok beach

Rien de mieux que de finir une journée bien remplie en se posant dans un café du bord de mer ! Sur la plage, certains courageux font du parapente (je n’ai pas pris de photos, désolée).

Anmok Beach à Gangneung

Anmok Beach à Gangneung

Les mascottes de Pyeongchang 2018, Soohorang et Bandabi.

Gangneung est ultra célèbre pour sa culture du café. Les baristas proposent des boissons de grande qualité et chaque local est unique. Les plus connus sont le Bossanova (avec un super toit-terrasse), le Kikrus, l’America, le Santorini. Il existe aussi à Gangneung un musée du café. Sans oublier non plus que la ville organise chaque année en octobre, depuis 2009, le festival du café !

En ce qui me concerne, après cette pause gourmande, il était temps pour moi de reprendre le KTX et de rentrer à Séoul. Je garde de merveilleux souvenirs de cette journée passée à Gangneung, ville que je souhaitais visiter depuis longtemps. Mais il me reste encore beaucoup à voir, alors j’y retournerai, c’est sûr.

Comment se rendre à Gangneung

En coréen : 강릉시

Site Internet : Pine City Gangneung

Transport depuis Séoul :

En KTX : Depuis la gare de Séoul, Gangneung est à 1h57 et le prix d’un billet aller est de 27 600 wons soit 21,47 euros. Un accueil d’information touristique en anglais est disponible à l’intérieur de la gare de Gangneung, près de la sortir 1.

En bus :

  • Depuis le Terminal de bus express de Séoul, Gangneung est à 2h50 pour un tarif allant de 14 600 wons (environ 11,50 euros) à 23 700 wons (environ 18,50 euros), selon le type de bus.
  • Depuis le Terminal Dong Seoul, Gangneung est à 2h20 pour un tarif de 15 000 wons (environ 12 euros).
Partager :