Cover of Situational dialogues in Korean

Situational dialogues in Korean est un ebook édité par Talk to me in Korean. Je l’ai reçu il n’y a pas longtemps, et bien que je n’ai pas encore eu le temps de l’étudier dans son intégralité, j’avais envie d’en parler sur le site. TTMIK, si vous ne le savez pas encore, c’est un site web entièrement dédié à l’apprentissage du coréen, qui existe depuis 2009. C’est même désormais une petite entreprise florissante, qui édite ses propres manuels de langue. Si vous voulez découvrir d’autres titres, j’ai chroniqué Survival Korean il y a peu.

Un manuel de langue au format numérique

Certains des titres édités par TTMIK sont imprimés, mais d’autres, comme Situational dialogues in Korean, sont uniquement disponibles au format numérique. Quand vous recevez votre commande, le dossier de téléchargement s’accompagne donc de trois types de fichiers : une copie du livre en PDF, une autre au format EPUB et les dialogues en MP3. Des formats standards donc, utilisables par tous, sur différents dispositifs.

Le manuel proprement dit comporte 197 pages, réparties en cinq catégories principales (nourriture, transport, achats, vue quotidienne et santé), elles-mêmes déclinées en dix-sept sous-catégories. Chacune d’elles propose quatre conversations “en situation”, soit un total de soixante-huit dialogues, qui sont également disponibles à l’écoute grâce aux fichiers MP3.

Priorité aux dialogues

Les auteurs du manuel ont essentiellement axé leur enseignement sur la pratique orale. Les dialogues proposés sont extraits de la vie quotidienne et on peut rencontrer chacune des situations présentées lors d’un voyage en Corée du Sud.

Sommaire de Situational dialogues in Korean

Sommaire de Situational dialogues in Korean @TTMIK

Le dialogue est d’abord rédigé en coréen (il faut savoir lire le hangeul – l’alphabet coréen) car il n’y a pas de transcription romanisée), puis il est traduit en anglais. Un tableau reprend ensuite les mêmes éléments, mais phrases par phrases, avec dans la colonne de gauche, le texte en coréen, et dans la colonne de droite, la traduction anglaise. Puis suivent quelques notes (study notes) et une liste du vocabulaire important à retenir. La maquette du livre est identique de bout en bout, il n’y aucune image pour agrémenter le texte, pas d’exercices. Vous pouvez l’imprimer, comme je l’ai fait d’ailleurs, mais ici la version textuelle n’est que le support de la version audio,

Des dialogues lus à la vitesse naturelle

Le propre de ce manuel est que chaque dialogue est enregistré à la vitesse naturelle. Ce sont les habituels professeurs de TTMIK qui font les voix : on retrouve donc Hyunwoo et sa fine équipe, et je peux vous assurer qu’ils ne nous font pas de cadeaux. Je me répète sûrement, mais les Coréens parlent vite. Alors que je peux suivre certains dramas sans sous-titres, il m’est pourtant quasiment impossible de comprendre une conversation “naturelle” entre deux personnes, aussi simple soit-elle sur le plan du vocabulaire. Situational dialogues in Korean ne fait que confirmer cette dure réalité… De ce point de vue là, le manuel s’adresse à mon avis aux apprenants de niveau intermédiaire. Mais que vous soyez débutant ou déjà avancé, il y a une méthode à mettre utilement à profit ici : celle du shadowing. Pour faire simple, cette technique d’apprentissage mise au point Alexander Arguelles, un professeur américain, consiste à répéter ce que l’on entend, aussi vite qu’on l’entend. On peut le faire en répétant “dans sa tête” ou bien à voix haute. Et donc n’importe où : chez soi, dans les transports en commun ou en voiture. Cette méthode est réputée effective pour améliorer et fluidifier la prononciation et c’est aussi un bon exercice de compréhension orale.

Des situations de la vie quotidienne vues sous différents angles

Ce que j’apprécie dans cet ouvrage, c’est que chaque situation est vue à travers quatre dialogues qui portent sur le même sujet mais qui sont pourtant différents. Par exemple, on apprend à commander une boisson et un muffin, à commander une boisson et à recevoir une carte de fidélité, ou bien à commander une boisson et recevoir un beeper (c’est très courant en Corée), ou bien encore à demander le mot de passe du Wi-Fi. Dans tous les cas, on est dans une situation identique – au café – mais les dialogues sont variés. Et c’est donc bien plus complet que le dialogue unique qui fait office de point d’entrée dans une leçon d’un manuel plus “classique”.

Au final, je n’ai pas compté combien de mots de vocabulaire sont enseignés dans le manuel, mais il y en a entre 40 et 60 par sous-catégorie, donc cela doit faire entre 700 et 1000. Il n’y a pas d’explications de grammaire à proprement parler, mais chaque study notes fait un focus sur une notion, c’est-à-dire un rappel de sa construction grammaticale et un exemple.

Leçon 1 Situation dialogues in Korean : At a cafe

Situation dialogues in Korean. Leçon 1-1 : At a cafe : ordering a drink and receiving a punch card. @TTMIK

Comme je vous le disais, il me reste encore à passer aux choses sérieuses avant de dire si la méthode proposée me réussit ou non. Mais je vais m’y mettre dès la semaine prochaine, car je compte bien repartir prochainement en Corée tester mes nouvelles connaissances.

Pour vous le procurer :

Situational dialogues in Korean / Talk to me in Korean
Ebook
197 pages
12,99 dollars sur My Korean Store

Et puisque vous avez eu la gentillesse de me lire jusqu’au bout, je vous fais profiter de l’audio de la leçon 1-1, qui accompagne la dernière image.

Partager :