Préparer le TOPIK II avec l’Université de Paris

Vous apprenez la langue coréenne et vous avez décidé de vous confronter au TOPIK, le Test of proficiency in Korean, pour valider votre niveau d’apprentissage ? Si vous avez réussi précédemment le TOPIK I (niveaux 1 et 2, débutant), et que vous êtes, ou vous allez vous inscrire au TOPIK II (niveaux 3 et 4, intermédiaire), sachez que l’Université de Paris propose une formation de huit semaines pour vous aider à préparer la prochaine session, en mai 2020. Les cours débutent très bientôt, alors découvrez sans plus attendre ce beau programme !

Petit rappel : c’est quoi, le TOPIK ?

Le TOPIK est un test de compétence en langue coréenne pour ceux dont la langue maternelle n’est pas le coréen. On pourrait le comparer au DELF pour les apprenants de français, au TOEIC pour les apprenants en anglais, ou encore au JLPT pour les apprenants de japonais.

Il est scindé en deux sous-ensembles : le TOPIK I, essentiellement composé de questions à choix multiples, permet de valider le niveau débutant en coréen (correspondant aux niveaux A1 et A2 du CECRL – cadre européen commun de référence pour les langues). Le TOPIK II valide les niveaux intermédiaires et avancés (du B1 au C2). En plus des questions de compréhension orale et écrite, il faut rédiger deux rédactions.

Au moment de l’inscription, il faut choisir si l’on veut passer le TOPIK I ou le TOPIK II. Et ce sont les résultats qui déterminent le niveau de réussite. Par exemple, pour le TOPIK I, on obtient le niveau 1 si on a un score supérieur à 80 points, et le niveau 2 au-dessus de 140 points. Pour le TOPIK II, si on a une note supérieure à 120, mais inférieure à 150, on obtient le niveau 3 (B1). Si l’on a une note supérieure à 150, mais inférieure à 190, on obtient le niveau 4 (B2), et ainsi de suite jusqu’au niveau 6.

En Corée, il existe plusieurs sessions dans l’année pour passer le TOPIK, mais il n’y en a qu’une seule en France. Elle aura lieu cette année le samedi 23 mai 2020 (70e édition). La date limite d’inscription a été prolongée jusqu’au 28 février 2020 ! Si cet examen vous tente, ne perdez pas une minute pour vous inscrire, en suivant les recommandations de la Section Éducation de l’Ambassade de Corée du Sud en France.

Pourquoi passer le TOPIK ?

Les raisons sont multiples. En général, il n’y a aucune obligation à passer des certifications en langue. Cela permet juste de se situer dans un cursus d’apprentissage. Suis-je encore débutant ? Ai-je un niveau avancé, etc. ? Les résultats sont souvent un bon indicateur. Cela peut être aussi une carotte pour ceux qui ont besoin de motivation pour étudier (ce fut mon cas).

Pour ceux qui partent étudier en Corée du Sud, et qui demandent éventuellement une bourse pour financer leurs études, les résultats sont pris en compte dans les procédures de sélection. Il en va de même pour ceux qui cherchent un travail en Corée. Le TOPIK devient alors un sésame quasi-indispensable.

La préparation au TOPIK II de l’Université de Paris

Pour la première fois, l’Université de Paris propose une nouvelle formation, pour les apprenants de niveau intermédiaire qui souhaitent passer le TOPIK II, c’est-à-dire les niveaux 3 et 4. Pour vous situer, on peut dire que le niveau 3 est équivalent à une L3 en coréen, et le niveau 4 à un master.

Les cours de l’Université de Paris ont plusieurs objectifs :
– Vous familiariser avec le test en lui-même : niveaux, durée, répartition des points, etc. ;
– Vous aider à renforcer vos connaissances en vocabulaire et en grammaire, à l’aide d’exercices de compréhension orale et écrite ;
– Vous présenter les types de questions et les stratégies de réponse à mettre en place ;
– Vous apprendre à bien gérer le temps.

Ils durent 16h en tout, à raison de 2h par semaine pendant 8 semaines, en cours du soir (le jeudi, de 18h à 20h). La première semaine, vous connaîtrez toutes les formalités pratiques de l’examen, et vous passerez un test de niveau. De la deuxième à la septième semaine, vous réviserez en deux temps : écrit/oral/écrit 1, puis écrit/oral/écrit 2. La huitième semaine, vous passerez un test blanc, qui sera ensuite corrigé.

Il est prévu deux sessions de cours, entrecoupées par les vacances de Pâques, soit du 5 mars au 2 avril, puis du 23 avril au 7 mai. Avec une capacité d’accueil maximale de 15 personnes, vous devriez étudier dans de bonnes conditions, sous la houlette de Madame Kim Jin-Ok, enseignante de coréen à l’université. Je ne peux pas vous donner un avis partial sur les cours puisque c’est un tout nouveau programme, mais il semble très bien structuré et axé sur la méthodologie. Le TOPIK, comme pour tout examen de langue, ça ne s’invente pas. Vous pouvez avoir un très bon niveau de coréen et vous planter sérieusement au TOPIK ^^. N’y voyez aucune malice. J’en ai vu plusieurs qui n’y arrivaient pas, parce qu’ils ne maîtrisaient pas le style de questions ou le temps nécessaire. Sachant que s’inscrire au test de coréen coûte de 35 à 50 euros, c’est dommage de ne pas s’y préparer sérieusement, vous ne trouvez pas ?

Personnellement, j’ai beaucoup plus appris en préparant le TOPIK I, qu’en allant en cours. En passant une dizaine de tests blancs chez moi, dans les conditions de l’examen, j’ai appris à mieux structurer mes phrases et j’ai engrangé beaucoup de vocabulaire, en contexte. Si vous voulez progresser en coréen, ou si vous avez simplement besoin de conseils pour persévérer, je vous renvoie à mon article sur Comment apprendre efficacement le coréen, il vous sera utile, je pense.

La formation de coréen de l’Université de Paris : pour qui et pour quel coût ?

La formation s’adresse en priorité aux étudiants qui ont un projet d’études en Corée du Sud, ainsi qu’à ceux qui doivent y travailler. Mais tout le monde peut postuler, dès lors que vous recherchez des cours structurés, vous permettant d’être plus autonome dans votre apprentissage.

La formation coûte entre 280 et 500 euros, selon votre situation personnelle, et la prise en charge ou non par un employeur. Soit un minimum de 17,50 euros de l’heure, ce qui n’est pas donné, je vous l’accorde. Mais voyez-le comme un investissement sur l’avenir. Une fois que vous aurez maîtrisé les subtilités du test du TOPIK, vous pourrez vous y préparer seul(e).

Que vous choisissiez ou non cette formation, si vous vous inscrivez au TOPIK, je n’ai qu’un seul mot à vous dire mes amis : 화이팅 !

Pour en savoir plus

Information et inscriptions : Madame Anne Higton, par mail (anne.higton[at]u-paris.fr), ou par téléphone au 01 57 27 64 06.
Lieu de la formation : Université de Paris, Campus des Grands Moulins (site Paris Rive Gauche)
Session : du 2 mars au 7 mai 2020
Coût : de 280 à 500 euros
Page web de la formation : http://bit.ly/2HDPw5O

Site officiel du TOPIK : www.topik.go.kr/
Site de soutien à la préparation : www.studytopik.go.kr

Cet article vous a plu ? Partagez-le sur Pinterest !

Partager :