Grammaire pratique du coréen, niveau débutant

Partagez cet article pour le faire connaître 👍
5
(2)

La grammaire coréenne vous passionne ? Ou bien au contraire, elle vous rend dingue ? Quel que soit votre cas, j’ai une solution toute trouvée pour vous : la “Grammaire pratique du coréen, niveau débutant“. Cet ouvrage paru en novembre 2019 est l’édition française du premier volume de “Korean Grammar in Use” chez Darakwon. Je connais peu d’apprenants de coréen (surtout préparant le TOPIK) qui n’aient pas utilisé ce manuel à un moment donné ou à un autre de leur cursus. En attendant la sortie prochaine de deux autres ouvrages dédiés à la langue coréenne, que je vous présenterai prochainement, les éditions Armand Colin m’ont gentiment fait parvenir celui-ci en service de presse. Penchons-nous sur la bête (395 pages tout de même !).

Un livre de grammaire

Comme le signalent les auteurs dans leur préface, la langue coréenne “se distingue des autres langues par un nombre important de particules et de suffixes très sophistiqués”. Au point que même les étudiants avancés continuent à commettre des erreurs. En soi, ce n’est pas très grave si on veut juste pouvoir communiquer dans la vie de tous les jours, ou avec des amis. Les “erreurs”, c’est ce qui fait le sel de l’apprentissage des langues, et il faut savoir prendre avec humour toutes les fautes qu’on peut faire et qui peuvent prêter à confusion (ça laisse de bons souvenirs, en général).

En revanche, si on apprend de manière plus scolaire (parce qu’on est à la fac, ou parce qu’on veut passer le TOPIK, le test d’aptitude à la langue coréenne), connaître les petites nuances vous évitera de former des phrases incorrectes (et de perdre des points).

La Grammaire pratique du coréen a justement été conçue pour ça : apporter une attention toute particulière aux différences et aux ressemblances grammaticales, tout en proposant des exemples simples, adaptés aux échanges de la vie quotidienne.

Des fiches structurées, idéales pour réviser

Les livres de grammaire ne sont pas prévus pour être ludiques, mais pour servir un but de compréhension, d’étude approfondie. Dans sa structuration, cette Grammaire pratique du coréen n’échappe pas à la règle : nous avons 24 unités, autour de notions essentielles comme les temps, la négation, les particules, la conjugaison, etc. Chaque unité propose de 2 à 20 fiches détaillées, qui elles-mêmes se construisent sur un modèle identique : un titre, des exemples introductifs illustrés pour déduire le sens du point de grammaire à étudier, l’explication grammaticale en soi, une rubrique “conversation” qui propose un dialogue de mise en situation, un focus sur ce qu’il faut retenir, un autre sur la différence avec d’autres propositions grammaticales, et enfin, des exercices à réaliser.

© Armand Colin

Clairement, la mise en page en couleurs est très agréable. Chaque rubrique est bien visible et reconnaissable, les illustrations rythment les exercices. C’est tout sauf rébarbatif. Cela ressemble à un manuel standard sans en être un. Mieux, cela se rapproche d’un dictionnaire, d’autant qu’un index en fin de volume classe par ordre alphabétique tous les points étudiés. Un glossaire coréen-français, spécifique à la version française, propose aussi de lister tous les mots de vocabulaire utilisés.

© Armand Colin

Les exercices, à faire seul(e), sont bien évidemment corrigés en fin d’ouvrage. Les 200 fichiers audio MP3 sont à télécharger sur le site de l’éditeur (le lien de téléchargement est fourni dans le livre).

Introduction à la langue coréenne

La Grammaire pratique du coréen propose aussi une longue introduction à la langue coréenne : elle explique la structure de la phrase, la conjugaison, les conjonctions, les types de phrases (déclaratives, impératives, etc.), les expressions honorifiques. Un chapitre aborde également l’utilisation de “ida” (이다) et “itta” (있다), les nombres, les dates et jours de la semaine et enfin l’heure.

Cette partie est particulièrement bienvenue, même si elle reste succincte. Sur les photos suivantes, vous pourrez voir l’intégralité du sommaire.

© Armand Colin
© Armand Colin

Mon avis sur “Grammaire pratique du coréen, niveau débutant”

Ce livre n’est pas un manuel de coréen au sens strict du terme, il convient de l’utiliser en complément d’une méthode plus classique, comme “Apprenons le coréen” ou “Cours de coréen”. En revanche, il est parfait pour étudier ou réviser en profondeur les points de grammaire que l’on apprend au fur et à mesure de son apprentissage. Il est bourré d’exemples (on n’a jamais assez d’exemples). Et il a bien sûr pour lui le super avantage d’être en français ! Autant d’efforts en moins que notre cerveau doit faire pour assimiler toute cette (terrible) grammaire !

Pour le moment, seul le volume débutant est paru. Cela correspond aux niveaux 1 et 2 du TOPIK. Difficile de dire s’il y aura une édition des niveaux intermédiaire et avancé dans les mois qui viennent. Mais dans tous les cas, vous pouvez toujours vous les procurer en anglais, si nécessaire.

Bref, je considère ce livre de grammaire comme une référence incontournable pour les apprenants de coréen qui veulent approfondir leurs connaissances. Il est assez cher, donc ne vous trompez pas surtout dans l’usage que vous en ferez !

Il est disponible en format papier ou numérique.

Étudiez bien, les amis 😉 !

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Cliquez sur une étoile pour l'évaluer 🙂

Moyenne des notes 5 / 5. Nombre d'évaluations : 2

Aucune évaluation pour le moment. Soyez le premier à noter cet article !

Nous sommes désolées que cet article ne vous ait pas été utile.

Aidez-nous à l'améliorer !

Dites-nous comment nous pouvons améliorer cet article.

Laisser un commentaire