Voyager en été en Corée du Sud

Partagez cet article pour le faire connaître 👍
5
(1)

L’été est une saison propice à la découverte de la Corée du Sud pour les voyageurs français, les longues vacances scolaires permettant d’envisager un départ en juillet ou en août, selon les possibilités de chacun. L’été n’est peut-être la saison idéale pour visiter la péninsule coréenne, en raison des fortes chaleurs, mais le charme du pays est indéniable à cette époque.

Saviez-vous que la saison estivale débute en juin et se termine officiellement en août ? Trois mois pendant lesquels les Coréens s’adonnent à cœur joie à toutes sortes d’activités récréatives et ludiques.

Fréquentation touristique en Corée du Sud

Les mois de juin, juillet et août sont ceux où la fréquentation touristique annuelle est la plus forte, toutes nationalités confondues. Avec vous voyageront environ 5 millions de touristes (chiffres de 2016). Et si les voyageurs de tous âges séjournent dans la péninsule, la majorité d’entre eux a entre 20 et 40 ans.

Climat et météo durant l’été en Corée du Sud

La Corée est située dans une zone de climat tempérée avec quatre saisons bien distinctes, mais sa position géographique dans le Pacifique nord explique ses étés très chauds et humides. Les températures vont en moyenne de 22 degrés pour les minimales à 32 degrés pour les maximales (24 à 33 degrés sur Séoul). Plus que la chaleur donc, c’est la touffeur qui risque d’être inconfortable (le taux d’humidité peut atteindre des records !). Choisir un hébergement climatisé s’impose alors très vite. Vous apprécierez aussi les lieux commerciaux en journée tandis que vous aurez tout intérêt à réserver vos matinées et vos fins de soirées aux sites touristiques.

Il existe une saison des pluies entre la fin juin et la mi-juillet (jangma), moins chaude, mais nuageuse et arrosée. Cela est dû à la présence d’un front pluvieux qui traverse l’Asie d’est en ouest. Les averses sont fréquentes et le ciel est souvent gris. De même l’été, vous n’êtes pas à l’abri d’un ou de plusieurs typhons en provenance du Pacifique, même s’ils ont tendance à perdre de leur vigueur en approchant des côtes coréennes. Évidemment, ces informations ne sont pas gravées dans le marbre, la Corée subissant comme partout ailleurs des modifications météorologiques dues au réchauffement climatique global de la planète.

Scène de vie rurale en Corée du Sud (août 2016) @JY-Lee / FlickR

Préparer sa valise pour la Corée du Sud

En juin, vous aurez intérêt à prévoir des vêtements légers et imperméables, sans oublier des chaussures qui supportent la pluie. Ne prenez pas forcément un parapluie avec vous, vous en trouverez facilement sur place. Entre juillet et août, privilégiez les vêtements confortables et amples (évitez les jeans en stretch par exemple), les shorts et pantalons larges, et les matières qui permettent à la peau de respirer et qui sèchent rapidement sans se froisser. Les jeunes coréennes usent et abusent des shorts ultra courts, au point d’en paraître indécentes. Cela ne choque pas grand-monde pourtant… Par contre, pour les femmes, évitez de découvrir le haut de votre buste, c’est (vraiment) très mal vu.

Dans tous les cas, pensez à vous protéger des moustiques, ils prolifèrent en cette saison. Et n’oubliez pas votre déodorant (on en trouve difficilement sur place).

Gastronomie coréenne

La cuisine coréenne a tout prévu pour accompagner la chaleur estivale ! Une place importante est faite aux plats hyper rafraîchissants, comme les naengmyeon (nouilles de sarrasin froides) ou les bingsu (dessert de glace pilée aux fruits et haricots rouges). Mais il est aussi conseillé de manger chaud, et certains repas sont particulièrement énergétiques, comme le samgyetang (soupe de poulet au ginseng). C’est ce qu’on appelle combattre le feu par le feu, une idée dérivée de la médecine traditionnelle. Buvez beaucoup pour éviter le coup de chaleur (maux de tête ou nausées).

Kongguksu (nouilles servies dans un bouillon froid de lait de soja) @Republic of Korea

Jours fériés et fêtes nationales

Il n’y a que deux jours fériés pendant l’été : le 6 juin est la Journée du Mémorial (Hyeonchung’il), en souvenir des soldats et des civils morts pour la patrie. Le 15 août est le Jour de l’indépendance (Gwangbokjeol) : il marque la fin de la colonisation japonaise et le retour à l’indépendance puis à la démocratie. Les bureaux et les banques sont fermés, mais les sites touristiques sont ouverts. Les vacances scolaires sont programmées de mi-juillet à mi-août : pensez à réserver votre hébergement le plus tôt possible car les Coréens seront donc en vacances en même temps que vous !

Quelques idées d’activités

Pour échapper à la chaleur de l’été, les Coréens se rendent essentiellement en bord de mer. Il existe d’ailleurs une saison balnéaire bien définie, allant en général de début juin à fin août, voire exceptionnellement début septembre (l’ouverture et la fermeture officielle des plages ne sont pas les mêmes du nord au sud). Cela peut paraître très surprenant au premier abord, quand les plages se remplissent et se vident au gré de décisions administratives. Mais comme elles sont surveillées pendant cette période et que l’offre commerciale (location de parasols, restauration, activités sportives etc.) y est bien développée, ce n’est pas désagréable. Même si ce n’est sûrement pas à ce moment là que vous trouverez calme et repos ! Festivals, concerts de musique et feux d’artifices rythment l’été en bord de mer. Si vous voulez vous rafraîchir mais que vous êtes loin des plages, il existe aussi de nombreux parcs aquatiques dans les grandes villes.

  Festival de la boue de Boryeong @DR

L’été, les touristes affluent aussi dans les nombreuses vallées montagneuses de la péninsule. Les Coréens aiment randonner et la montagne apporte une fraîcheur bienvenue : c’est le temps des campings et des barbecues en plein air. Vous pourrez louer des tentes pré-montées dans des campings dits “commerciaux”, situés près des sites touristiques d’importance, ou utiliser des zones de campement gratuites avec sanitaires et accès à l’eau potable.

Séoul propose des activités estivales pour tous les goûts et toutes les bourses. Mais les marronniers de la saison sont les balades en vélo et les pique-niques au bord du fleuve Han, les concerts de musique (Kpop ou rock) ou encore les visites nocturnes des palais royaux de la capitale.


Vous voyagez à une autre période ? Vous serez peut-être intéressé par :


Avez-vous trouvé cet article utile ?

Cliquez sur une étoile pour l'évaluer 🙂

Moyenne des notes 5 / 5. Nombre d'évaluations : 1

Aucune évaluation pour le moment. Soyez le premier à noter cet article !

Nous sommes désolées que cet article ne vous ait pas été utile.

Aidez-nous à l'améliorer !

Dites-nous comment nous pouvons améliorer cet article.

Laisser un commentaire