Voyager en automne en Corée du Sud

5
(2)

L’automne est clairement la saison idéale pour découvrir la Corée du Sud. Entre septembre et novembre, la touffeur estivale laisse la place à une chaleur bienfaisante, et les journées grises et pluvieuses abandonnent le terrain au profit d’un ciel bleu et ensoleillé. Tandis que le pays se pare de ses plus belles couleurs, vous pourrez déambuler un peu plus tranquillement en ville ou respirer à plein poumons l’air (enfin) purifié des montagnes coréennes.

Fréquentation touristique

En septembre, octobre et novembre, la fréquentation touristique baisse un peu mais continue à rester élevée (près de 4,5 millions de touristes en 2016), le mois d’octobre étant le plus chargé.

Beaucoup de touristes à Oedo Botania pendant Chuseok, en 2017.

Climat et météo

La Corée est située dans une zone de climat tempérée avec quatre saisons bien distinctes, et l’automne marque en général le retour des anticyclones dans la région. Le temps est donc souvent plus sec et ensoleillé. En septembre, s’il continue à faire chaud en journée (comptez 25 degrés), les matinées et les soirées sont plus fraîches. C’est un peu comme un été indien, avec un risque de typhons toutefois. L’humidité finit par disparaître en octobre et le temps se rafraîchit (18 degrés en moyenne), ce qui permet aux arbre de cesser leur production de chlorophylle : les feuillages se parent alors de teintes superbes, allant du jaune au rouge en passant par l’orange (danpung). Le meilleur moment pour admirer cette belle nature colorée, c’est entre la fin du mois d’octobre et la première quinzaine de novembre.

Les tombes royales de Gyeongju à l’automne.

Préparer sa valise

Ce n’est pas le moment de vous enrhumer ! Les changements de température dans la même journée sont parfois traîtres, n’oubliez pas votre petite laine. Dès la fin du mois d’octobre, voire même avant, vous aurez besoin d’une légère doudoune, car il fait frisquet. En 2016, la dernière semaine du mois d’octobre a carrément été glaciale (2 degrés !), les gants et le bonnet étaient de rigueur. Les températures sont remontées en novembre, allant jusqu’à près de 20 degrés dans la première quinzaine. À n’y plus rien comprendre…

Gastronomie

L’automne est la saison des fruits de mer : les deux grandes spécialités sont les crabes bleus (kkotge) et les crevettes Jumbo (daeha). L’alose à Gésiers (jeoneo), une forme de hareng, est aussi très populaire grillé ou en sashimi. Les champignons de pin, récoltés dans leur environnement naturel, s’accommodent très bien avec de la viande de bœuf ou des ormeaux. Quant au fruit incontournable de la saison, c’est le kaki. Vous verrez des plaqueminiers un peu partout ! Il aurait des vertus insoupçonnées contre la gueule de bois et… la tourista. C’est toujours bon à savoir ;-).

kaki fruit automne corée du sud
Le kaki, le fruit phare de l’automne en Corée du Sud ©Myu-Ri

Jours fériés et fêtes nationales

Le 3 octobre est le jour qui célèbre la fondation de la Corée en tant que nation par le légendaire Dangun, en 2333 av. J.-C. (Gaecheonjeol). Le 9 octobre est le jour du hangeul et l’on commémore la naissance de l’alphabet coréen. Quand à Chuseok, la fête des moissons, elle est officiellement célébrée le 15ème jour du 8ème mois lunaire, mais tout le pays vit au ralenti pendant plusieurs jours. Les familles se retrouvent pendant ces longs congés et se rendent sur les tombes des ancêtres. Il faut en tenir compte dans vos plans de voyage, en pensant à réserver à l’avance vos transports et vos hébergements. Par exemple, vous aurez du mal à trouver un billet de train à la dernière minute, et vous devrez souvent vous rabattre sur le bus, certes moins cher, mais les trajets seront parfois prolongés d’une à deux heures, en raison d’un nombre conséquent d’automobilistes sur les routes. Pour faire simple, vous mettrez 6h pour un Séoul-Busan. Si vous restez dans la capitale, sachez que de nombreuses festivités sont organisées gratuitement dans les lieux touristiques.

Quelques idées d’activités

L’automne est la période idéale pour les balades. À Séoul, il existe de nombreux parcs dignes de votre visite (Seoul forest, Olympic park). Allez admirer le plus beau ginkgo biloba de Corée (à mes yeux) en visitant les tombes royales de Seolleung ou bien visitez le palais Changgyeonggung, dont les érables brillent de mille feux. La saison est si propice à la promenade que la ville de Séoul répertorie même sur un site web dédié les 105 plus beaux chemins à parcourir (en coréen).

Les couleurs flamboyantes des jardins du palais de Changgyeonggung, à Séoul @Myu-Ri

Si marcher en montagne ne vous fait pas peur, c’est bien évidemment là que vous profiterez pleinement de toute cette frénésie de couleurs. Les monts Seoraksan, Jirisan et Naejangsan font l’unanimité parmi les randonneurs.

Le nombre de festivals traditionnels explose en automne, il n’y a pas une région, un district, qui ne possède le sien. Retrouvez les plus importants dans le tableau ci-après.

Si l’été est marqué par les activités nautiques et les concerts en soirée, l’automne sonne le retour aux choses simples et à la nature. C’est une saison qui me correspond parfaitement, c’est sûrement pourquoi je l’aime tant ^^.

Quelques dates à retenir en 2020

festivals de Corée du Sud à l'automne 2020

Vous voyagez à une autre période ? Vous serez peut-être intéressé par :

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Cliquez sur une étoile pour l'évaluer 🙂

Moyenne des notes 5 / 5. Nombre d'évaluations : 2

Aucune évaluation pour le moment. Soyez le premier à noter cet article !

Nous sommes désolées que cet article ne vous ait pas été utile.

Aidez-nous à l'améliorer !

Dites-nous comment nous pouvons améliorer cet article.

Laisser un commentaire