Le système de santé en Corée du Sud : entre NHI et assurance santé privée

De sa culture musicale connue dans le monde entier à sa gastronomie qui devrait l’être tout autant, le Pays du Matin Calme est devenu une destination très prisée à l’international. Si vous partagez ce désir de découvrir la Corée du Sud, il y a néanmoins de nombreuses choses à prévoir avant votre départ ! Par exemple, comment vous soignerez vous en Corée du Sud, et à quel prix ?

[Cet article vous est présenté dans le cadre d’un partenariat avec les assurances Mondassur. Il contient notamment des liens vers le site en ligne de cet assureur.]

Le système de santé en Corée du Sud

Depuis les années 1970, le gouvernement sud-coréen a fait de son système de santé une priorité. Le secteur privé s’est développé de manière exponentielle grâce à de très nombreux investissements privés. Aujourd’hui, le système de santé en Corée du Sud mérite largement sa place dans le top 5 des meilleurs systèmes de santé au monde. En 1970, l’espérance de vie à la naissance en Corée du Sud était inférieure à 60 ans, aujourd’hui elle est autour de 90 ans.

Le système de santé sud-coréen appartient principalement au secteur privé. Il dispose néanmoins d’une couverture universelle et d’un programme national d’assurance maladie. En revanche, pour chaque soin de santé que vous effectuerez, vous devrez payer des frais. Pour la plupart des soins, vous devrez régler un reste à charge autour de 20% à 30% de la totalité des frais médicaux. Mais parfois, ce reste à charge peut s’élever à 60%.

Expatrié, PVT, étudiant ou tout autre profil de résident étranger en Corée du Sud pour une durée supérieure à 6 mois doit s’affilier à la sécurité sociale (국민건강보험, gungmin geongang boheom en coréen, National Healthcare Insurance ou NHI en anglais).

Les avantages du système de santé sud-coréen pour un expatrié

La Corée du Sud compte de très nombreux établissements de santé privés à la pointe de la technologie et disposant d’équipements médicaux dernier cri. De plus, le personnel de santé y travaillant est hautement qualifié et parle anglais. La qualité des soins que vous recevrez est significative. Vous trouverez de très nombreux établissements de santé autour des grandes villes.

Les limites du système de santé sud-coréen  

Selon votre profil et votre projet d’expatriation, adhérer à la NHI ne sera pas suffisant. Par exemple, vous êtes étudiant et votre projet est d’effectuer un semestre en Corée du Sud, pour une durée environ égale à 6 mois, vous êtes alors éligible à la NHI. Cependant, le temps d’effectuer les démarches d’affiliation auxquelles se rajoute le délai de carence de 3 mois, vous ne serez couvert que les 2 derniers mois de votre séjour. Si vous avez un pépin lors des premiers mois précédant votre arrivée, vous serez exposé à payer des soins de santé plein pot, en rajoutant qu’en Corée du Sud, les soins ne sont pas donnés. Pour un étudiant en Corée du Sud, il est donc indispensable de souscrire une assurance santé étudiant international.

Pour un PVT, il vous sera demandé lors de votre demande de visa une preuve d’assurance maladie privée qui vous couvrira en Corée du Sud pour la durée totale de votre séjour. Vous ne pourrez pas vous contenter de la couverture universelle si vous êtes pvtiste. Il est obligatoire de souscrire une assurance santé pour un PVT et votre visa.

La NHI sud-coréenne couvre un très large panel de soins de santé, cependant, les taux de remboursement sont parfois très faibles. Vous devrez régler jusqu’à 60% des frais médicaux engagés pour certaines opérations, qui peuvent parfois être très chères. De plus, si vous suivez un traitement médical, le coût sur le long terme pourrait devenir rapidement problématique. En effet, le reste à charge des médicaments, des consultations et des complications médicales posera vite problème dans votre budget.

Les assurances santé privées en Corée du Sud

77% de la population sud-coréenne serait affilié à une assurance santé privée pour faire face au faible taux de couverture proposés par la NHI. Que vous soyez expatrié ou étudiant, il est vivement recommandé de souscrire une assurance santé privée qui vous couvrira à de bien meilleurs taux. Il existe des assurances privées locales qui pourront vous couvrir sur le territoire sud-coréen.

En fonction de votre statut d’expatrié et votre projet, une assurance santé privée internationale comme GoldExpat sera encore plus appropriée. Vous bénéficierez de taux de remboursements à hauteur de 100% pour une hospitalisation et jusqu’à 90% pour les frais de médecine courante.

De nombreux étudiants profitent de leur proximité avec les pays voisins de la Corée du Sud pour y faire un saut et découvrir le continent. Une assurance santé internationale privée comme Gold Student vous couvrira également dans vos déplacements à l’étranger. Ce qui est plus que recommandé en cas de pépin dans un pays étranger car le rapatriement médical ainsi que les prises en charge risquent d’être extrêmement chères.

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.