Ma journée a commencé avec la visite de Changdeokgung, un magnifique ensemble palatial construit en 1405 à l’est, comme un pendant à Gyeongbokgung, le palais principal situé à l’ouest. Je n’avais pas pris la mesure de sa grandeur, et il m’a fallu près d’une demi-journée pour le parcourir. Et je n’ai même pas eu la force de visiter le palais attenant, Changgyeonggung, car il aurait fallu revenir sur mes pas après la visite du jardin secret, appelé Biwon. C’est un “détail” dont je n’ai pas tenu compte, et j’avais un goût d’inachevé en sortant… Mais promis, je vais revenir avant la fin de mon séjour.

Les divers bâtiments sont harmonieusement disséminés dans leur environnement, selon les principes traditionnels du pungsu (au pied des montagnes, avec le palais au sud et le jardin à l’arrière) On comprend pourquoi les rois aimaient cet endroit, au point d’en faire leur résidence principale pendant près de trois siècles. Et on comprend aussi pourquoi l’ensemble a été classé au patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO en 1997. Moins majestueux que Gyeongbokgung, mais absolument ravissant. On aurait presque l’impression d’être à la maison tellement on s’y sent bien.

img_2931img_3995img_3979img_4022

Biwon, le jardin secret, tient plutôt d’une petite forêt de montagne dans laquelle il faudrait escalader pour accéder aux différents pavillons de repos. La visite guidée dure 1h30, c’est dire que c’est grand !

img_2975img_4048

L’après-midi, je me suis rendue à Yeouido, une quasi-île au sud du fleuve Han, avec l’intention de monter sur la tour 63 pour y voir le coucher de soleil. Mais mes projets ont été ruinés par une petite pluie qui rendait le ciel tout gris. Adieu joli crépuscule! Heureusement dans le parc Hangang, je voulais aussi voir les sculptures du nouveau slogan de la ville de Séoul (j’en étais restée à “Hi Seoul!”). Et puis en me baladant dans Yeouido, j’ai quand même pu apprécier les lumières de la nuit sur les gratte-ciels des alentours, c’était très beau.

img_3027img_3015img_3050

Pour finir, je me suis rendue du côté du pont Banpo, même si en novembre, il n’y a plus de show avec les fontaines lumineuses… C’est dommage de l’avoir raté, j’aurais du y aller le soir de mon arrivée. Mais sans regrets, car la vue reste magnifique et, juste à côté, il y a Some Sevit, trois structures flottantes qui font office de complexe culturel et qui sont tout aussi illuminées.

img_3070img_3064img_4079

Un dîner sur le pouce avec des amis, et voilà, la journée s’est achevée aussi bien qu’elle avait commencé.

Partager :