Lorsqu’on calcule son budget voyage pour la Corée du Sud, il y a forcément un élément sur lequel on ne peut pas faire l’impasse : c’est le billet d’avion. Avec une distance de vol entre Paris et Séoul de près de 9 000 km, le coût du trajet est loin d’être négligeable. Alors, quelle compagnie prendre pour un voyage en Corée ? Quels sont les vrais prix des vols pour Séoul ? Et comment peut-on économiser sur ce fameux billet d’avion ? Retrouvez ici tous mes conseils pour bien voyager en Corée du Sud.

Vols directs pour Séoul

Il existe un nombre considérable de compagnies aériennes qui desservent la Corée du Sud, mais seules trois d’entre elles proposent des vols directs depuis l’aéroport de Roissy-Charles de Gaulle : Air France, Korean Air et Asiana Airlines.

Ces trois compagnies proposent des tarifs haute et basse saison, ainsi qu’un système régulier de promotions tout au long de l’année. D’une manière générale, c’est Asiana qui remporte la palme du tarif le moins cher pour un vol Paris-Séoul. Suivie de Korean, puis d’Air France. Mais ce n’est pas systématique, et il arrive que notre compagnie nationale soit la moins chère.

La haute saison inclut les mois de juillet et d’août, ainsi que les quinze derniers jours de décembre. Le reste du temps, les trois compagnies appliquent des tarifs basse saison, avec quelques particularités locales. En général, en basse saison, on trouve des vols à 660 euros pour Korean et Asiana, et à 700 euros pour Air France.

Le mieux est que je vous donne des exemples précis, sur des dates réelles, pour des vols Paris-Séoul en économique (les tarifs sont valables au moment où j’écris.). J’ai choisi une durée de séjour de trois semaines.

  • Du 28 juillet 2019 au 18 août 2019 : Korean Air, 1000 euros / Asiana Airlines, 1175 euros / Air France, 1080 euros
  • Du 27 octobre 2019 au 17 novembre 2019 : Korean Air, 906 euros / Asiana Airlines, 760 euros / Air France, 707 euros
  • Du 29 mars 2020 au 19 avril 2020 : Korean Air, 860 euros / Asiana Airlines, 664 euros / Air France, 730 euros

Si vous venez de province, il faut bien sûr ajouter le prix de l’acheminement, qu’il soit en avion ou en train. Tenez-en compte dans votre budget. Toutefois, deux personnes m’ont fait remarquer que les vols d’Air France sont beaucoup moins chers lorsqu’on part d’un aéroport de province. Par exemple, un aller Lyon-Paris-Séoul et un retour Séoul-Paris peut ne coûter que 450 euros ! Au meilleur prix, un aller Bâle Mulhouse-Paris-Séoul ne coûte que 315 euros, au lieu de 395 euros (voir le commentaire de Dominique en fin d’article).

Comment cela est-il possible ? En fait, il faut savoir que ce n’est pas tant le billet d’avion qui coûte cher, ce sont surtout les taxes d’aéroport. Les aéroports de province ou de certaines villes en Europe sont moins taxées que Roissy. Alors évidemment, c’est un très bon plan, mais cela vous demandera un peu plus d’heures de vol.

Horaires des vols directs pour Séoul (aller) et Paris (retour)

Pour être complet, et parce que cela peut servir, voici les horaires des vols des trois compagnies aériennes précitées :

Vols Paris-Séoul

  • Air France :
    – Tous les jours : départ de Roissy à 13h10, arrivée à Incheon à 07h15 le lendemain (12h05 de vol dans un Boeing 777-300)
    – Les mercredi, vendredi et dimanche : départ supplémentaire de Roissy à 18h45, arrivée à Incheon à 12h55 le lendemain (11h10 de vol dans un Boeing 777-200)
  • Korean Air : départ de Roissy à 21h00, arrivée à Incheon à 15h55 le lendemain (10h55 de vol dans un Airbus A380). Ce vol est en code-share avec Air France.
  • Asiana Airlines : départ de Roissy à 19h00, arrivée à Incheon à 13h50 le lendemain (10h50 de vol dans un Airbus A350-900)

Vols Séoul-Paris

  • Air France :
    – Tous les jours : départ de Incheon à 09h05, arrivée à Roissy à 14h10 le jour même (12h05 de vol dans un Boeing 777-300). Ce vol est en code-share avec Korean Air.
    – Les lundi, jeudi et samedi : départ supplémentaire de Incheon à 14h35, arrivée à Roissy à 19h35 le jour même (12h de vol dans un Boeing 777-200)
  • Korean Air : départ de Incheon à 13h20, arrivée à Roissy à 18h30 le jour même (12h10 de vol dans un Airbus A380). Ce vol est en code-share avec Air France.
  • Asiana Airlines : départ de Incheon à 12h30, arrivée à Roissy à 17h50 le jour même (12h20 de vol dans un Airbus A350-900)

Quelle est le meilleur moment pour acheter son billet ?

Tout le monde le sait maintenant, les tarifs aériens fluctuent tous les jours, selon le niveau de remplissage des avions. Plus vous attendez pour prendre votre billet d’avion, plus vous avez de chances de voir son tarif augmenter… Alors comment faire ?

Jongler entre les différentes compagnies aériennes pour trouver le meilleur vol peut vite devenir un casse-tête ! (Photo de Jan Vašek sur Pixabay)

On dit que la meilleure période pour acheter son billet d’avion pour l’Asie se situe entre 12 et 16 semaines avant le départ. Et je le confirme, pour l’avoir testé moi-même à deux reprises. C’est d’ailleurs souvent à ce moment-là que les compagnies aériennes proposent des promotions. Mais attention, cela n’est vraiment valable que pour la basse saison. En juillet et en août, sauf rares exceptions, vous ne trouverez jamais rien, en vol direct, à moins de 900 euros.

Une autre chose à savoir, c’est que les prix sont souvent moins chers pour des vols effectués du dimanche au mercredi. Pour reprendre un des exemples ci-dessus (du 27 octobre au 17 novembre), il suffit de vouloir partir la veille, le 26 octobre, qui est un samedi, et rentrer le 16 novembre, pour que les prix s’emballent : le vol d’Air France passe à 959 euros ! Soit 252 euros de différence. À ce prix-là, je vous invite à être flexible.

Un autre conseil, et qui concerne Asiana Airlines : tous les mardis, mercredis et jeudis, la compagnie pratique des tarifs « Oz Dream Fare », avec des réductions vraiment très intéressantes (sauf pour la haute saison). Donc, si vous voulez acheter un billet chez Asiana, pensez à décaler votre jour d’achat. Cela peut vous faire économiser quelques dizaines d’euros.

Il y a encore d’autres bons plans à connaître, comme la possibilité de payer moins cher si vous voyagez avec un seul bagage à main. C’est surtout valable chez Air France, qui a récemment introduit des tarifs Light, Standard et Flex. Toutefois, les billets Light ne sont ni échangeables, ni remboursables. Prévoyez de prendre une assurance annulation, on ne sait jamais.

Enfin, une dernière astuce qui concerne les vols en code-share d’Air France et de Korean Air. Il arrive qu’il soit moins cher de payer un vol Air France depuis le site de la compagnie Korean (et inversement). Je ne me l’explique pas, mais quoiqu’il en soit, penser à consulter les deux sites en même temps, vous pourriez être agréablement surpris.

Les cartes de fidélité des compagnies aériennes

La carte Flying Blue d’Air France est un programme qui ne vous apportera aucun avantage immédiat pour la Corée du Sud. Je voyage essentiellement avec Air France, et je cumule aussi des miles avec ma carte American Express, pourtant, il me semble que je n’arriverai jamais à cumuler les 80 000 miles nécessaires à un billet prime pour Séoul…

En revanche, les programmes de fidélité d’Asiana et de Korean sont bien plus intéressants si vous voulez en retirer un profit immédiat. En effet, les miles accumulés sont suffisants pour obtenir, dès le premier voyage, des billets pour des vols intérieurs à des tarifs imbattables ! Ainsi, en septembre 2017, j’ai choisi de voyager sur Korean Air, car la compagnie proposait une réduction de 5% sur le prix du billet si je m’inscrivais à leur programme de fidélité Skypass. Les points cumulés sur le vol Paris-Séoul m’ont permis d’acheter quelques jours plus tard un billet Gimpo-Jeju pour seulement 6 euros ! Génial, non ? La seule contrainte est d’acheter son vol intérieur directement en Corée, et d’attendre 3 ou 4 jours que les points soient disponibles sur la carte de fidélité. Pensez-y pour faire baisser le budget de votre séjour en Corée du Sud ^^.

Canola-field-Jeju-do-Sanbangsan-South-Korea

À nous Jeju, grâce aux cartes de fidélité des compagnies aériennes !

Vols avec escale

Pour les vols avec escale, vous avez le choix ! Il y a plus de 50 compagnies aériennes qui proposent des Paris-Séoul. Mais seules quelques-unes ont des tarifs intéressants : British Airways, Alitalia, Air China, China Eastern, Etihad Airways, Finnair, Qatar Airways et Turkish Airlines. Comptez entre 410 et 560 euros pour un vol en basse saison, entre 700 et 980 pour un vol en haute saison.

Personnellement, je vous déconseille les compagnies chinoises qui ont très MAUVAISE réputation. Les retards sont fréquents, l’hygiène peut être déplorable et il arrive que les bagages ne suivent pas. Bref, tout pour mal commencer un séjour au pays du Matin calme. Ah, et surtout, évitez Aeroflot, d’accord ? Je n’ai rien contre eux, je suis déjà partie à trois reprises avec cette compagnie, quand j’étais jeune et complètement fauchée, et j’ai risqué ma vie deux fois. Pour de vrai.

Pour trouver les meilleures combinaisons, interrogez des comparateurs de vol comme Kayak ou Skyscanner. Mais rappelez-vous qu’il est parfois risqué de passer par des centrales de réservation pour acheter ses billets. Si le moindre problème arrive, vous ne pourrez pas vous retourner contre la compagnie aérienne, et certaines agences trainent des pieds pour vous indemniser. Je suis déjà passée par Opodo, une fois, pour un vol Paris-Séoul-Tokyo, mais c’était un vol d’Asiana Airlines, et le risque était moindre. Le tarif était intéressant, et même Asiana, que j’avais contacté par téléphone, ne pouvait me proposer mieux. Toutefois, je ne sais pas si le referai aujourd’hui. Bref, le mieux est de trouver vos vols grâce à ces comparateurs, puis de passer par la compagnie aérienne pour acheter vos billets.

Quelle est la meilleure période pour aller en Corée du Sud ?

Je ne pouvais pas finir cet article sans vous donner mes recommandations sur la meilleure période pour visiter la Corée du Sud. Pour plus de détails sur les saisons (et les festivals qui vont avec), je vous invite d’ailleurs à lire ces quatre articles du blog :

  1. Voyager au printemps en Corée du Sud
  2. Voyager en été en Corée du Sud
  3. Voyager en automne en Corée du Sud
  4. Voyager en hiver en Corée du Sud

S’il y a bien une période à éviter, c’est l’été. Mais pas tout l’été. Le mois de juin est souvent déjà très chaud, mais l’humidité de l’air est tout à fait raisonnable. La saison des pluies débute en général fin juin et se poursuit en juillet. Juillet et août sont deux mois ATROCES. Je sais, vous allez me dire que c’est les vacances d’été, que vous avez plus de temps, etc., etc. Mais franchement, à quoi sert-il de partir alors qu’il pleut tout le temps, et que la chaleur et l’humidité sont telles que vous risquez à tout moment un coup de chaleur ? Ce week-end, par exemple, il y aura une tempête tropicale sur quasiment toute la péninsule. Vous tenez vraiment à partir en Corée pour vivre cloitré dans votre hôtel ?

Les meilleurs mois pour visiter la Corée du Sud sont essentiellement les mois d’octobre, novembre, avril et mai. La fin septembre, la fin mars et le début du mois de juin peuvent convenir si vous n’avez pas d’autres choix. En janvier et février, il fait vraiment trop froid. Cela dit, c’est idéal si vous aimez les sports d’hiver. Mais attendez-vous à des températures pouvant atteindre les moins vingt degrés.

Voilà, j’espère que cet article vous sera utile. N’hésitez pas à laisser un commentaire si vous avez d’autres conseils à partager. Et surtout, voyagez en Corée !

Partager :