La Corée du Sud est un pays comportant de nombreux reliefs: environ 70% de la superficie de son territoire est composé de montagnes. Cette abondance de massifs en fait un terrain idéal pour les randonneurs, surtout lorsque l’on sait qu’un quart des Coréens fait de la randonnée au moins une fois par mois et que ce pays compte des centaines de parcours. Certains amènent les randonneurs en haut des montagnes ou sur les cimes, en passant par des forêts luxuriantes ou le long de cours d’eau, au courant plus ou moins fort.

Parmi tous les chemins de randonnées existants, il y en a un qui a attiré mon attention: c’est le parcours Galmaetgil du parc Igidae, dans la ville portuaire de Busan. Ce parcours de difficulté modérée, long de 4,7km, offre des vues à couper le souffle sur la mer du Sud et la ville de Busan, tout en proposant une diversité de types de pistes aux randonneurs.

Présentation du parc Igidae

Le parc Igidae se situe au sud de Busan, dans le quartier Nam-gu.

Il tire son nom du sacrifice au 16ème siècle de deux gisaeng (courtisanes coréennes), en représailles à l’invasion japonaise. Lors d’un banquet arrosé organisé par l’armée nipponne, elles décidèrent de se jeter à la mer en emportant avec elles un commandant japonais.

Ce parc a été pendant de nombreuses années une zone militaire interdite d’accès, et ce jusqu’à son ouverture au public en 1993. En effet ce lieu stratégique permet d’observer la mer au loin sans être vu. Certains vestiges de ce passé militarisé sont encore visibles. Différents postes de surveillances et de tirs sont présents tout au long du parcours.

@Miss Kim

Le parcours du combattant

D’une distance de 4,7km, le parcours Galmaetgil prend environ 3 ou 4 heures à compléter, en fonction de la vitesse de marche et de la durée des pauses. Le niveau de difficulté est plus ou moins facile à aborder selon les sections du parcours, car la nature des chemins est très variée: terre, roche, béton, cailloux ou bois. Cette randonnée offre également une variété de paysages et d’infrastructures. Le randonneur commencera son parcours par des escaliers en bois, traversera des ponts en bois et s’aventurera dans les bois. Ce qui est sûr, c’est qu’il est difficile de s’ennuyer dans un parcours aux paysages si différents et surtout magnifiques. Que vous soyez un randonneur de montagne, de bord de la mer ou de forêt, le parcours Galmaetgil vous comblera forcément. Il y en a pour tous les goûts!

Différents panneaux informatifs sont disposés tout au long du parcours pour permettre aux randonneurs de comprendre l’intérêt du point de vue et l’histoire du lieu.

@Miss Kim

Pendant l’effort, le réconfort

Pendant la randonnée, et en récompense de vos efforts, vous aurez une vue imprenable sur la mer et la ville de Busan. Le parc Igidae permet d’admirer le pont Gwangalli selon un point de vue différent, ainsi que le quartier de Haeundae avec ses gratte-ciels, comme le Nurimaru APEC House, et bien d’autres lieux encore…

@Miss Kim

Le parcours est très bien aménagé et balisé. Il y a même plusieurs « photos zones », avec en prime des supports pour prendre des photos si vous ne disposez pas de perche à selfie ou de trépied. Des plateformes ont également été aménagées et disposent de jumelles grâce auxquelles vous pourrez scruter de plus près les différentes attractions de Busan.

Le parc Igidae est non seulement apprécié des randonneurs mais également des pêcheurs: qu’ils soient seuls ou en groupe, la mer ne leur offrira que du bonheur.

Une randonnée de 4,7km, forcément ça creuse l’appétit. Un seul point de restauration simple est disponible. Si vous n’avez pas prévu de casse-croute pour déjeuner, ce sera sûrement à cet endroit que vous vous arrêterez pour vous restaurer et faire une pause. Ce lieu propose une grande variété de nouilles instantanées, de snacks et de boissons. Il se trouve légèrement en hauteur et offre un superbe point de vue sur la mer et Busan. C’est en contrebas de ce point de restauration qu’a été tournée en 2009 une scène du film catastrophe Haeundae, de Yoon Je-Kyoon.

Durant le parcours, vous rencontrerez aussi quelques vendeurs de glaces, stratégiquement placés après une étape difficile.

@Miss Kim

Après l’effort, encore du réconfort

Ce parcours qui va du nord au sud mène à Oryukdo Skywalk, une plateforme dont le sol transparent en forme de « U » s’étend au-dessus d’une falaise de trente mètres de haut. Cette spectaculaire attraction a ouvert en 2013. Elle forme le point de jonction entre la mer de l’Est et la mer du Sud.

@Miss Kim

Comment s’y rendre

Pour un parcours nord-sud, prenez le métro jusqu’à la station Kyungsung University-Pukyong University sur la ligne 2, puis prenez les sorties 3 ou 5. Ensuite prenez un bus numéro 20, 22, 27, 39 ou 131 et descendez à l’arrêt Igidae Entrance. Enfin marchez environ 1,8km (15-20 minutes) vers le parc Igidae.

Les derniers conseils

Ne partez pas à la légère. Équipez-vous de bonnes chaussures de randonnée et vérifiez les conditions météorologiques ! Vous apprécierez d’autant plus les nombreux paysages qui s’offrent à vous.

Il ne vous reste plus qu’à vous y rendre et à en avoir plein les yeux ! Bonne randonnée ^^

Partager :