Encore une journée bien remplie! Qu’il est agréable de se promener par beau temps et de profiter comme tous les Coréens des dernières belles journées ensoleillées avant le rude hiver. Ce magnifique automne va terriblement me manquer quand je vais rentrer dans deux jours…

J’ai encore changé d’hôtel et je suis installée du côté d’Euljiro 4-ga. Il y a plusieurs marchés aux pieds de mon immeuble et je remarque surtout que je suis dans le quartier où sont concentrées les boutiques d’ameublement et d’articles pour la maison : comme un grand Casto à ciel ouvert! Je trouve ce quartier génial, je ne sais pas pourquoi mais j’adore l’ambiance. Je sais où retourner la prochaine fois!

img_4635

Bref je remonte d’abord tranquillement vers le Nord, je voudrais me rendre à Insadong, pour y faire éventuellement quelques emplettes. Je passe la rivière Cheonggyecheon, bientôt le parc Tapgol apparaît sur ma droite. Tiens, c’est une bonne idée, je n’y suis jamais allée. Il s’agit du premier parc « moderne » à avoir été construit dans Séoul : certes on sent bien l’influence occidentale, mais comme il est localisé là où se tenait le temple Weongaksa, et qu’il y a des pavillons traditionnels et une pagode trésor national, il est peut-être moderne mais pas contemporain. On sent surtout combien ce parc est « patriotique », si je puis dire, avec notamment le monument relatif à la déclaration d’indépendance de 1919 (je vous détaille tout dans Le Parc Tapgol, le premier jardin moderne de Séoul).

img_5355img_5367 img_5354

Je continue à remonter et sur ma gauche cette fois, je me rappelle qu’il y a le temple bouddhiste zen Jogyesa. Quelle bonne idée j’ai de m’arrêter! Le temple est magnifiquement décoré de fleurs de chrysanthèmes et de lampions, il y a une cérémonie bouddhiste de grande ampleur et des gens sont venus nombreux prier et faire des offrandes. Que c’est joli!

img_4647 img_4654 img_4650 img_4658 img_4661img_4669 img_4667 img_4662

Passé cet agréable moment de détente au milieu des fleurs et des litanies bouddhiques, je débouche enfin sur la rue d’Insadong et ses commerces dédiés aux touristes. Ou comment passer en quelques minutes du spirituel au bassement commercial ㅋㅋㅋ.

img_5371 img_5370 img_5374 img_5375

Finalement je n’ai rien acheté, à part de quoi manger en chemin 😉

Mon heure de rendez-vous approche : j’ai réservé une visite à la Maison Bleue, c’est-à-dire la résidence présidentielle. Je dois d’abord me rendre au parking des bus du palais de Gyeongbokgung. Vu le dispositif de sécurité, j’aurais dû me douter que cette visite n’allait pas être simple… Trois personnes pour vérifier mon passeport, autant pour me faire monter dans le bus, des hommes avec des oreillettes dans les oreilles (on se croirait dans The K2, si, si, je vous jure!), des gardes à l’arrivée et un passage sous les portiques digne du plus sécurisé des aéroports, je ne savais pas trop si je devais rire ou pleurer! Bon évidemment, pas le droit de prendre des photos, il faudra me croire sur parole 🙂

Passé la présentation de dix minutes sur grand écran (j’ai refusé l’audio-guide, je ne comprends pas grand-chose, mais je crois que j’ai bien fait, car mes quelques rudiments de coréen me font penser que j’échappe aux paroles bien pesées sur la grande et belle nation qu’est la Corée du Sud), le supplice commence. Il faut dire que je suis entourée d’une centaine de papys et mamies du 5ème âge, dont beaucoup en fauteuil roulant. La cordée n’avance pas très vite, si vous voyez ce que je veux dire… Et quand il s’agit de faire le tour du petit bout de jardin où se trouve un valeureux arbre dont la nature historique m’a échappé (j’avoue, je n’ai rien écouté), et qu’en plus on nous autorise à prendre une photo là où l’arbre en question est le moins photogénique possible, je me demande comment faire pour m’échapper… Malheureusement, je suis entourée de « Men in black », ça risque d’être compliqué…

img_4674

Bref je vous épargne le reste de ma torture psychologique du jour (mais sans aucun doute mon meilleur souvenir à venir), et je vous offre une vue du bâtiment présidentiel sur fonds de montagne. Ah, et aussi une vue du groupe.

img_4678 img_4682

Et là, par le plus grand des hasards, j’arrive à fausser compagnie au groupe. Je vois des personnes partir et je me dirige vers elles. On m’arrête bien entendu (ben oui, je croyais aller où?) et j’explique que je veux retourner au bus moi aussi. « Ah bon, vous n’avez pas prévu de visiter le bâtiment X? » Moi : « Non, non, ce n’est pas prévu ». « Très bien alors, vous pouvez y aller ». « Yeeesss! » Je suis sûre d’avoir raté un truc super, mais là franchement j’ai l’impression de retrouver la liberté et ça n’a pas de prix.

Bon de toute façon, on m’a donné mon cadeau en arrivant, alors pas de regrets 😉

img_4742

Je retrouve une amie à la station Anguk et elle veut aller à la tour Namsan. On ne verra rien (brume ou pollution, le ciel est quand même bien chargé), mais je ne suis pas contre.

img_4700 img_4702 img_4701 img_4692

Et finalement c’était une très bonne idée car nous sommes tombées sur le tournage d’un drama et c’était vraiment sympa de voir l’équipe préparer les lieux pour le tournage de la scène, les acteurs – que je n’ai pas reconnus -, et tout et tout. Après vingt minutes à attendre qu’il se passe quelque chose, on a fini par se décider à redescendre. Les nuits se font fraîches.

img_4704 img_4710

Je ne sais pas si j’aurai le temps de parler de mon dernier jour depuis la Corée. Ne vous inquiétez pas si le dernier article tarde à venir. A très vite en tout cas!

Partager :