Plus les jours passent, moins je me consacre aux visites. Je commence enfin à prendre un autre rythme, que je ne saurais définir, mais qui n’est déjà plus celui du touriste de passage. J’ai l’impression de me fondre un peu dans la masse, comme si je vivais ici depuis un certain temps, et cela n’est pas pour me déplaire.

Mais comme je suis loin d’avoir tout vu, je suis quand même allée visiter ce midi le dernier palais de Séoul, Changgyeongggun, que le roi Sejong fit construire pour son père au 15e siècle. C’est un joli ensemble de plusieurs palais, l’un pour le roi, l’autre pour la reine. Au nord et à l’est on trouve un beau parc et deux étangs. C’est comme si tous les photographes de Séoul s’y étaient donnés rendez-vous pour immortaliser les érables qui brillaient de mille feux.

img_4559 img_4577 img_5262 img_4582 img_4587img_4590 img_5282 img_5289 img_5307 img_4608 img_5323 img_5328

Je suis également allée me balader dans le quartier universitaire de Daehangno, dont l’atmosphère m’a beaucoup plu. On y trouve beaucoup de cafés, des théâtres, cela me fait penser au quartier de la Sorbonne. Un petit je ne sais quoi de culturel et de divertissement qui donne un charme fou à l’ensemble. Mais je n’ai pas vraiment pris de photos.

Ce soir enfin, je suis allée au cinéma pour y voir la comédie « Luck-key », de Lee Gye-Byeok. Le réalisateur a réuni d’excellents acteurs que j’aime beaucoup, comme Yu Hae-Jin, Lee Joon et Jo Hoon-Hee. L’histoire était relativement simple à comprendre, j’ai donc pu apprécier le film sans m’arracher les cheveux 🙂

Partager :